Les mots (suite 2)

EN COURS


Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction "descendue" par BDM de manière équitable, collaborative, créative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, anonymat garanti. ** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour egos surdimensionnés, auto-promotion… iront directement dans la corbeille.


 

 

 

Être sur le chemin de l’évolutionc’est mener une étude

BDMPE-028

 

 

 

 

BDM: "D'autres personnes continueront ce travail de développement pour comprendre réellement les mécanismes occultes de la conscience. Ce sera important pour l’homme de pouvoir, en tant qu’ego, se référer à cette science-là pour comprendre sa relation avec sa source, donc avec les forces voilées qui font partie de sa supraconscience, afin de se protéger sur la terre et de vivre une vie de plus en plus agréable".


Extraits de "Les mots" C. 43 a proposé par Edwige. Ils sont prétextes à échanges avec BDM, avec sa source et à leurs prolongements génératifs sur Focus. Audio sur bdm.place

Télécharger
C 5 Les mots.pdf
Document Adobe Acrobat 148.9 KB


Écrire commentaire

Commentaires: 23
  • #1

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:30)

    1 Bernard
    Les mots traversent le temps et l'espace, car ils n'ont aucune dimension donc ils n'ont pas de fin, pas de commencement et c'est ce qui les rendent particulièrement utiles pour communiquer, car pour communiquer il nous faut transférer une énergie d'un point à un autre dans le temps et l'espace et les mots servent à cette fonction de l'esprit.

    Edwige
    L'énergie vibratoire du jumeau éthérique communique avec la conscience originelle dans le mental supérieur, ainsi le mental télépathe ignore la notion d'espace-temps dans cette forme de communication.

  • #2

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:31)

    2 Bernard
    Mais la qualité de la communication est toujours sujette à la qualité de notre réception et de notre émission et c'est ici que l'intuition, la télépathie deviennent de nouvelles voies d'expression pour l'homme qui lui facilitera la tâche d'exprimer sa conscience dans le temps et l'espace.

    Edwige
    La télépathie intuitive, aiguisée par le discernement, est un supra-support de la conscience originelle de l'ego dans la matière. Elle lui permet d'avoir un wifi toujours en excellent état de fonctionnement, il défie la gravité entre les deux plans de conscience.

  • #3

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:32)

    3 Bernard
    Les mots n'ont pas fini d'évoluer dans leurs fonctions créatives. Au contraire l'homme commence à communiquer, à parler, mais ce commencement est neuf car le matériel communiquer ne sera plus le même que celui qu'il a connu. La connaissance changera la conscience de demain et cette conscience fera grandir la connaissance, car les deux vont de pair, lorsque l'homme, l'ego connaît le mystère des mots.

    Edwige
    L'ego qui entre dans le mystère des mots change leurs structures atomiques et les rend créatifs.

  • #4

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:34)

    4 Bernard
    Il est aussi important à l'homme de connaître le mystère des mots de la parole qu'il est important d'être conscient, car l'un va avec l'autre. Pour un homme conscient le mystère des mots devient de plus en plus évident donc la conscience de plus en plus créative, donc la science de tous les plans de plus en plus évidents aussi.

    Edwige
    La conscience est le support des mots créatifs pour étudier les mystères de la science de toutes les dimensions universelles humaines.

  • #5

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:35)

    5 Bernard
    C'est cette évidence qui permettra à l'homme de faire éclater l'atome du centre mental pour le raccorder à l'intelligence infini ou la conscience atomique. C'est dans la conscience atomique que l'homme comprendra les mystères de la création qui lui permettront de décider créativement des alternatives à l'involution.

    Edwige
    La conscience dans ces sciences fera éclater l'atome du centre mental pour l'unir la conscience atomique (intelligence universelle) afin de comprendre les mystères de la création et d'utiliser l'énergie vibratoire des mots pour les bases architecturale de mondes nouveaux.

  • #6

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:37)

    6 Bernard
    C'est la compréhension des mystères du temps qui lui permettra de découvrir la science du son et de la lumière et d'appliquer cette science à un nouveau mode de communication énergétique qui rendra le mental de l'homme exclusivement émetteur. Lorsque le mental humain sera devenu émetteur, il sera impossible à l'homme de penser subjectivement et il pourra alors corriger les erreurs de l'involution créée par la pensée subjective, où les mots au lieu d'être utilisés par l'esprit furent utilisés par des forces qui ne sont pas de l'homme mais de la mort.

    Edwige
    L'homme, sorti de la domination des plans de la mort, utilisera ses pensées objectivement avec des mots dont l'énergie créative fera de lui un être productif dans son mental télépsychique. Cette énergie, à la base de la science de l'espace-temps, deviendra une science de l'énergie du son et de la lumière, elle sera la matière première de ses futures créations.

  • #7

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:38)

    7 Bernard
    Les mots coincent avec l'énergie profonde de la vie, lorsqu'ils sont conscients, au fur et à mesure que cette conscience se développe chez l'homme, il devient ce qu'il doit-être créateur, c'est-à-dire libre de voir avec son esprit. Aucune force inférieure à lui-même ne peut plus retarder son évolution car son mental n'est plus collectif mais individualisé de sorte que l'identité est équivalente à la réalité de l'éther ou le planétaire et élevé au niveau cosmique. Les mots dans leurs contextes psychoplégiques ne servent qu'à influencer l'homme par le biais de l'émotion. Dans leurs contextes vibratoires, ils cherchent à corriger cette influence afin d'élever la conscience humaine et planétaire.

    Edwige
    Les mots de l'involution étaient au service des plans par le biais du corps émotionnel. L'ego planétaire, uni à son jumeau cosmique, utilise les mots depuis son plan mental supérieur vibratoirement et créativement. Connecté à l'énergie de sa conscience originelle individuelle il peut élever la conscience collective planétaire.

  • #8

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:39)

    8 Bernard
    L'identité de l'homme est le produit de la descente de l'esprit sur le plan mental, donc pour que cette descente s'effectue, il faut que la forme des mots soit réadaptée à cette expérience et pour que la réadaptation ait lieu, il faut que l'homme réalise que les mots n'ont de limite d'expression qu'en fonction de son émotivité sinon ils sont infinis en expression, car ils sont esprit manifeste et l'esprit est infini.

    Edwige
    L'identité est la manifestation de la conscience originelle (vierge de toute colorations de l'ego et des mémoires de l'âme) dans le plan mental supérieur. Cette identité réelle existe dans l'universalité de la vibration des mots.

  • #9

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:39)

    9 Bernard
    Il est évident que l'esprit n'a pas besoin de se servir de la forme pour habiter le mental humain, seulement de l'énergie, mais il doit se manifester par la forme car elle lui sert de transfert, de transport dans le temps. Un jour dans un avenir certain, l'homme reconnaîtra que les OVNI par exemple sont des mots ou des formes tellement perfectionnées, autrement dit, tellement remplis d'esprit qu'ils servent à des races étrangères pour se transporter dans le temps et l'espace.

    Edwige
    La conscience originelle utilise l'énergie de la forme dans le mental supérieur. Cette énergie est manifestée par la forme du mot pour se véhiculer dans le temps.
    Exemple : les OVNI sont des mots et des formes dont l'énergie sert à des races étrangères pour se transporter dans le temps et l'espace.

  • #10

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:40)

    10 Bernard
    Donc ceci veut dire que l'homme découvrira au fur et à mesure que sa civilisation évoluera, que le mot, la parole peut se faire ou se rendre matérielle, c'est ainsi que la parole se fait chair, qu'elle se fait matière. Mais pour que ceci soit réalisé par l'homme dans son expérience, il lui faut reconnaître les limites foncières de sa psychologie subjective vis-à-vis la signification des mots.

    Edwige
    L'humain nouveau, qui a dépassé les conditionnements de sa psychologie subjective, comprend la signification vibratoire des mots qui se matérialisent et se font chair dans la matière.

  • #11

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:41)

    11 Bernard
    Les mots sont éternels, dans ce sens qu'ils font parties de la réalité de la conscience atomique et qu'avec le temps au fur et à mesure que cette conscience se perfectionne les mots, les paroles, les pensées peuvent devenir matériel, ce sera l'âge de l'homme esprit ou le mot se rendra parfaitement et où l'homme sera créateur du monde qui l'habite et perfectionne, par son pouvoir vibratoire.

    Edwige
    La conscience originelle, par le pouvoir de la vibratoire des mots, des paroles et des pensées, créera un monde intérieur chez l'humain en matérialisent l'énergie de la conscience atomique.

  • #12

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:42)

    12 Bernard
    Les mots devront éventuellement reproduire l'esprit dans l'homme. l'homme devra un jour reconnaître le pouvoir vibratoire des mots et ceci ne peut être possible que s'il perd la mémoire psychologique des mots et commence à vivre les mots sur le plan vibratoire. Alors l'ego n'intervient plus dans le choix des mots, c'est-à-dire qu'il n'est plus influencé dans ce qu'il dit ou pense. Alors les mots sont libres et grandissent en puissance.

    Edwige
    La perte de mémoire va de pair avec la perte de la pensées subjective et réflective. Dans le mental supérieur l'ego vibre avec sa conscience originelle, il ne maitrise ni les mots ni sa parole, l'énergie de cette parole et de ses mots qui croissent en puissance.

  • #13

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:42)

    13 Bernard
    Mais l'ego à peur de ces mots qu'il ne peut influencer car il a peur de dire des mots pesants d'implication et ceci ou plutôt c'est ici qu'il freine la descente de l'esprit dans son mental et qu'il retarde son identité car il se sent plus s'écure dans le mental collectif.

    Edwige
    L'ego insécure, dont le mental inférieur est conditionné par sa culture, craint la vibration des mots tranchants. Ceci empêche la montée de sa conscience originelle dans son mental supérieur, ça retarde le contact avec l'énergie de son jumeau éthérique.

  • #14

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:43)

    14 Bernard
    Les mots ne peuvent pas être corrigés par l'ego, ils doivent êtres crées par l'esprit ou l'intelligence qui anime les plans supérieurs de l'homme donc le mental est la dimension réceptrice. Tant que l'ego cherche à corriger ou influencer sur les mots, il perd conscience de la vibration à l'intérieure de la forme et se coupe de la réalité intuitive de son être, donc il se raccorde à des plans d'intelligences ou d'énergies inférieures qui peuvent facilement le manipuler car il leur a accordé par le fait même le pouvoir de créer des mots ou des pensées qui lui conviennent émotivement et psychologiquement.

    Edwige
    L'ego n'a pas de contrôle sur les mots car ils sont créés par l'intelligence des plans supérieurs dans son mental réceptif. Si l'ego insécure ne peut se détacher de son corps émotif il se connectera à des plans manipulateurs, ils le diviseront de son intuition pour éclipser la vibration de la forme de mots.

  • #15

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:44)

    15 Bernard
    Il perd contact avec la partie cosmique de l'homme, l'esprit. Il devient alors difficile pour lui de développer un double car l'énergie émotive et mental nécessaire au développement du double est utilisée pour maintenir l'astral et le mental inférieur.

    Edwige
    En étant divisé de la partie cosmique de sa conscience originelle, le contact avec l'énergie de son double sera très laborieux. Ceci car l'énergie émotive dans le mental supérieur, qui conditionne le développement du double, est dévoyée pour cristalliser l'astral dans le mental inférieur.

  • #16

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:46)

    16 Bernard
    Les mots inconscients pervertissent l'homme car ils n'ont pas de puissance réelle, ils n'ont qu'un pouvoir d'influence parce que l'homme possède une mémoire, donc l'homme peut facilement être maintenu dans un état d'assujettissement jusqu'au jour, où il découvre l'illusion de la forme. Tant que l'homme n'aura pas conscience de l'esprit, il ne pourra jouir de rien, car il ne pourra établir l'ordre dans la vie qui convient à son esprit, donc il sera toujours déçu de la vie et pour vivre selon les lois de la vie, il ne faut pas pouvoir être
    déçu car être déçu veux-dire, ne pas avoir de pouvoir dans la vie et là où la déception pénètre dans la vie de l'homme, c'est par le biais de la parole, car la parole inconsciente ne peut créer les conditions qui permettent à l'homme de ne jamais être déçu.

    Edwige
    L'ego qui utilise les mots inconsciemment crées de la déception chez lui. Elle le maintien sous domination mémorielle de l'âme jusqu'à ce qu'il lève le voile sur l'illusion de la forme de ses mots. Avoir du pouvoir dans sa vie c'est utiliser les lois de la vie, exempte de déceptions qui l'impactent par la parole. A ce stade il a pris conscience de l'esprit en lui pour vivre une vie conforme aux besoins de sa conscience originelle.

  • #17

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:47)

    17 Bernard
    La déception de l'homme va en l'encontre des lois de la parole, car elle naît de son inhabilité de faire descendre l'esprit dans le monde de l'expérience. Les mots ont autant de pouvoir de changer la vie de l'homme, ils ont le pouvoir de bloquer sa vie, car ils déterminent sa façon de penser et la façon de penser doit coïncider avec l'intelligence et non avec l'attitude subjective de l'ego.

    Edwige
    L'ego connecté à l'intelligence de son esprit à une pensée et une parole objective. Elle peut transformer son existence mais la bloquer s'il est incapable de laisser sa conscience originelle, ou esprit, s'exprimer dans sa vie.

  • #18

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:49)


    18 Bernard
    L'homme conscient de la 6e race sera le premier homme de la terre à réaliser que les mots conscients sont la vie et cette réalisation sera tellement vaste de conséquence que la conscience sera sur la terre dans un espace très écourté de temps à partir du moment où l'esprit sera dans la matière. Les mots ne seront plus simplement des formes créées par un esprit très primitif mais par un esprit très près de l'homme. Les mots seront tellement importants que l'homme ne pourra plus les employer ou les créer sans conséquence.

    Edwige
    L'humain habité par l'énergie de sa conscience originelle, exprime la vie avec des mots vibratoire, il est conscient de ces vibrations. Les formes derrière ces vibrations, issues de l'esprit, ont des pouvoirs qui ne peuvent plus être ignorés, au risque de conséquences pour lui et pour autrui.

  • #19

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:49)

    19 Bernard
    Les mots inconscients sont caractériels dans ce sens qu'ils fonts parties du caractère de l'homme. Lorsque le caractère change, se transforme selon l'élévation de conscience, les mots changent et leur emploi devient différent selon l'évolution de cette conscience. C'est à partir de ce moment dans la vie de l'homme, que les mots deviennent vivants, c'est-à-dire qu'ils prennent une signification de plus en plus précise en ce qui concerne la vie de tous les jours et la vie mentale.

    Edwige
    L'ego en évolution transforme toutes les facettes de sa personnalité. Les mots employés diffèrent des mots du passé, ils deviennent énergie vivante qui prennent un sens bien défini dans l'existence de sa vie mentale.

  • #20

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:50)

    20 Bernard
    Les mots deviennent alors un baromètre de la vie et l'homme apprend à écouter attentivement les mots qu'il parle afin de prendre de plus en plus conscience de l'activité créatrice dans sa vie. Les mots doivent être utiles à l'homme, ils doivent lui indiquer selon leurs vibrations et leurs formes, la temporalité des évènements, c'est par la vibration du mot, de la parole consciente que l'homme peut réaliser parfaitement le rythme des évènements qui affectent sa vie.

    Edwige
    Les mots sont des outils d'évolution pour l'ego. S'il regarde et écoute la forme de la vibration du mot il objective les évènements qui impactent sa vie. Cette forme utilisée consciemment devient créatrice et non destructrice.

  • #21

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:50)

    21 Bernard
    C'est par la vibration dans la parole consciente qu'il peut savoir précisément si le temps est propice ou non pour telle ou telle action. La vibration du mot fait partie de l'activité créative qui se situe dans le plexus solaire et c'est de ce centre que l'homme perçoit bien la nature des évènements. les mots sont beaucoup plus que de simples agencements de son, ils renferment des forces de vie qui une fois perçues par l'homme conscient deviennent sa nouvelle intelligence, sa nouvelle voie d'expression.

    Edwige
    Le centre émotif dans le plexus solaire est le centre où l'intuition décode la force de vie évènementielle. Par cette voie d'expression, la vibration de la parole consciente prend la température des situations, elle mesure la meilleure pour lui dans l'instant présent.

  • #22

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:51)

    22 Bernard
    L'homme nouveau découvrira la nature des mots et réalisera qu'il porte en eux la totalité de la vie exprimée et tant que l'homme ne pourra utiliser les mots de façon créative et consciente, il ne pourra réaliser qu'ils font parties intégrantes de sa conscience supérieure, donc il ne pourra avoir ou développer cette conscience supérieure. L'intelligence créative est subtile à un tel point que celui qui en est conscient ne peut faire autrement que d'en être bénéficiaire. Lorsque les mots s'échappent de la bouche de l'être conscient, ils ont une valeur vibratoire qui lui indique l'acheminement des évènements futurs.

    Edwige
    Les mots utilisés créativement par une conscience supérieure portent en eux la totalité vibratoire de la vie. L'ego habité par l'intelligence de cette conscience tire tous les bénéfices pour appréhender le déroulement de son existence.

  • #23

    Edwige (mardi, 28 janvier 2020 06:52)

    23 Bernard
    Plus il est conscient, plus cette précognition devient précise et il viendra le jour où l'homme conscient, l'être de la 6ème race à cause de sa sensibilité vibratoire pourra parler et de là connaître son avenir ou l'avenir en général dans des détails de plus en plus inusités.
    Mais pour que ceci soit possible, il faut que les mots soient détachés de l'ego, libre de son influence émotive et mentale inférieure. Ce sont les émotions dans la pensée qui tuent la pensée créative chez l'homme et il y a beaucoup plus d'émotions dans la pensée de l'homme, qu'il ne peut se l'imaginer. Les mots ont le pouvoir de l'esprit en eux car ils sont produits, créés par l'esprit de l'homme, mais l'esprit de l'homme n'est pas l'esprit dans l'homme.

    Edwige
    Dans le passé les émotions ont brimé la créativité des pensées. L'ego, en se libérant de cet assujettissement émotif, se détourne des mots pour laisser libre court à une forme de clairvoyance du futur. L'esprit insuffle sa puissance dans les mots car l'esprit est la source de vie dans l’ego. Il est lié au principe de l’Intelligence créative. Libre de la forme il donne accès au savoir vibratoire, non intellectuel. L'esprit de l'homme n'est pas l'esprit dans l'homme car il est doté d’une intelligence propre, différente de l'intelligence de l’ego. Il aide cet ego planétaire dans son évolution en utilisant la mémoire de l'âme pour la création du corps mental supérieur.