Fin de cycle: traçage numérique de l'humanité ?


Télécharger
Le destin de l'humanité Compilation/Résumé par Edwige
33A et B Le destin de l’humanité Résumé
Document Adobe Acrobat 243.8 KB

EXTRAITS

 

BDM:"L’ego est Luciférique la condition de l’ego est naturellement une condition Luciférique et c’est bon que ce soit ainsi parce que si l’ego n’était pas Luciférique il ne se serait jamais développé sur la Terre un humain. 

 

Lorsque l’humain entre maintenant dans l’évolution au lieu de l’involution, l’aspect Luciférique de l’ego doit se transmuter en lui, doit être neutralisé, pour que l’ego devienne après le cycle simplement de la lumière, la lumière n’est pas assujettie par l’ombre de la forme et l’ombre de la forme dans le cosmos c’est la forme que prend la lumière lorsqu’elle se présente à l’humain par sa conscience astrale. 

Lucifer veut dire astre brillant, dit astre brillant l’âme, l’or qui est dans le cœur de l’âme, astre brillant qui est le retour à la lumière et c’est derrière la lumière qu’est la réalité si on veut. 

 

Il y a un nombre d’âmes fini, elles sont comptées, elles sont numérotées, elles ont toutes un numéro. 

 

Le concept de l’âme vient des sphères, L’âme, c’est un concept spirituel, métaphysique, philosophique d’une réalité qui n’est pas palpable par le rationalisme. L’âme, le concept de l’âme qu’on a aujourd’hui, le concept de l’âme qu’on va avoir dans 2000 ans ce n’est plus la même chose ! L’âme c’est une mémoire unidimensionnelle créée par des cerveaux d’intelligences moto-mentales. C’est une intelligence qui provient des sphères les plus denses du cosmos, qu’on appelle nous autres les scientistes de l’antimatière. 

 

Il y a des intelligences qui vivent dans ces mondes-là et ces intelligences-là créent de deux façons, ils créent par implosion et ils créent par explosion. Lorsqu’ils créent par implosion ils se servent de tout le matériel vibratoire qui existe dans les éthers cosmiques et l’âme ça l’étonne… c’est dans ces mondes-là qu’existent ce qu’on appelle les forces lucifériennes, le mal cosmique.

 

Le cosmos est constamment en évolution puisque la matière dans le cosmos est une matière contenue, finie mais infinie dans son expansion, le cosmos a commencé à la phase d’implosion, et quand le cosmos a commencé dans la phase d’implosion, le temps n’existait même pas. Comme le temps n’existait pas le mouvement non plus, de sorte que quand Lucifer a commencé son activité dans l’univers, le temps n’existait pas, c’est justement parce que le temps n’existait pas que la phase explosive de l’évolution n’avait pas commencée et c’est pour cela que les âmes ne pouvaient pas à ce moment-là servir à l’évolution des forces de la lumière et ne pouvaient servir qu’à l’évolution des forces des ténèbres ! 

 

Dans le centre d’une âme il y a un point, il y a un atome c’est-à-dire une condensation d’énergie et cette énergie elle est or, de couleur or, mais ce n’est pas la fin, ce noyau d’or, aurifique si vous voulez, doit être un jour détruitL’humain doit détruire l’or de la forme pour pouvoir comprendre et connaitre la nature de l’énergie qui se cache derrière la lumière. 

 

L’âme est Luciférique non pas qu’elle est mauvaise, elle est Luciférique parce que l’organisation énergétique de sa conscience interne est automatiquement dirigée vers la perception des mondes qui sont subalternes aux mondes de l’explosion cosmique et ces mondes-là sont les mondes de l’antimatière,

 

C’est pour cela que l’âme c’est de l’antimatière et l’âme étant de l’antimatière, elle est une réserve extraordinaire de tout le matériel d’expériences de l’humain parce tout le matériel dans la vie expérientielle de l’humain sur les plans subtils comme sur le plan matériel doivent retourner à l’antimatière, parce que c’est de l’antimatière qu’ils proviennent. L’humain doit détruire, l‘antimatérialité de l’âme c’est-à-dire que l’humain doit un jour détruire la mémoire, parce que la mémoire c’est antimatière ! 

 

Quand les scientistes comprendront que la mémoire c’est antimatière, ils pourront alors comprendre ce qu’est la mémoire cosmique et ils pourront créer des cerveaux électroniques qui sont connectés à l’éther explosif de la lumière et l’humain n’aura plus jamais à ce moment-là à se préoccuper et d’organiser, de programmer dans son évolution scientifique des données pour comprendre les mystères du cosmos, on doit complètement réviser notre vision du monde et notre vision de l’intelligence et notre vision de l’âme et notre vison de la tradition sans ça on est voué à l’antimatière, et sais-tu qu’est-ce que c’est la dimension la plus près de l’antimatérialité dans le temps ? 

 

La fin d’un cycle c'est pas la fin du monde, la fin d’un cycle ce n’est pas pareil. Sur leurs plans les ego continuent à évoluer, l’évolution ne s’arrête pas, ça continue l’évolution. Après le cycle les ego vont pouvoir s’incarner sur le plan matériel ils vont être checkés, parce que les forces, les gouvernements invisibles ne permettront plus que les ego s’incarnent à gauche et puis à droite, ça va être très, très, très dirigé dans le cycle nouveau pour ne pas retarder l’évolution de la planète Terre comme ça a été fait dans le passé, 

 

L’évolution sur la Terre sera très, très contrôlée comme elle ne l’a jamais été, et beaucoup d’âmes évolueront sur d’autres planètes, dans d’autres plans ! C’est vaste l’univers. Alors ils prendront l’expérience là-bas et puis quand ils seront suffisamment dans une expérience évolutive concrète et créative ils pourront revenir sur le plan matériel. 

 

L’humain aujourd’hui qui perçoit est un être chanceux parce qu’il perçoit à un moment où il doit y avoir sur la Terre un grand changement et l’humain connaitra de grandes choses qui viendront après la fin du cycle, pas avant. C’est un temps extraordinaire mais en même temps c’est un temps durant lequel il y aura énormément de souffrances à cause de l’ignorance de l’humain ! ça prend de l’intelligence pour ne pas souffrir quand il y a de la souffrance. Si tu n’as pas d’intelligence tu es dans la souffrance, tu pâtis, tu es pogné dedans". 


BDM/C. 33A et B "Le destin de l’humanité"

ORIGINAUX, PDF et lien AUDIO disponibles dans la rubrique Conférences avec Richard Glenn