l'âme

 EN COURS pour une synthèse objective et un consensus sur le thème.


Déposez librement ce que vous trouvez

dans les conférences et/ou livres de BDM.

Afin d'éviter les doublons,

merci de noter le numéro et le titre de la conférence.

 

Télécharger
ÂME extraits de la série C 29/04/2020 Edwige
Définitions et liens entre âme et ego, leur évolution ensemble et séparément
ÂME extraits de la série C 29:04:2020
Document Adobe Acrobat 323.5 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 33
  • #1

    Edwige (mardi, 28 avril 2020 09:29)

    BDM: "l'âme "c’est la partie divine de l’Homme. C’est la partie de l’Homme qui n’est pas sous l’influence des forces lucifériennes. C’est la partie de l’Homme qui n’est pas sous l’influence des formes. C’est la partie pure, c’est le cristal dans l’Homme". C.05 : âme, ego, personnalité

  • #2

    Edwige (mardi, 28 avril 2020 09:32)

    BDM: (...) "cette partie de vous-mêmes (ego) doit un jour être dominée par les forces de l’âme. Les forces de l’âme sont très grandes, et quand elles commencent à pénétrer l’ego, l’ego s’en aperçoit. C’est comme s’il y avait, derrière les activités de l’ego, une autre volonté qu’il ne peut pas contrôler. C’est une volonté qui est plus forte que lui. C’est une volonté qui l’amène éventuellement, à même se révolter tant elle est forte.

    Mais cette force qui est la force de l’âme, doit en arriver un jour à dominer l’ego. Parce que c’est la partie divine de l’Homme. C’est la partie de l’Homme qui n’est pas sous l’influence des forces lucifériennes. C’est la partie de l’Homme qui n’est pas sous l’influence des formes. C’est la partie pure, c’est le cristal dans l’Homme". C.05 : âme, ego, personnalité

  • #3

    Edwige (mardi, 28 avril 2020 16:59)

    BDM: C 001 : le doute
    "Il y a un prix à l’individualité, à l’identité, à l’union totale entre l’âme, l’ego puis la personnalité, il y a un prix : c’est le doute. Puis la souffrance du doute c’est la valeur monétaire de ce prix-là.

    Cet Homme nouveau n’aura plus de problème car les problèmes résultent du fait que l’Homme ne sait pas agir dans le cadre de la pensée créée pour lui sur les plans de l’âme.

    Pour nous, l’ego humain doit être uni aux forces de l’âme, et tant que ce travail n’est pas accompli vous ne devez vous attendre à rien, car ceci est un désir de l’ego ».

    C’est pourquoi c’est important pour vous autres de vivre votre doute jusqu’au bout, afin de débloquer les énergies de l’âme qui vous donneront sur la forme une volonté très puissante, qui engendrera en vous une énergie particulière qui vous servira de protection.

    Votre protection sera totale lorsque l’énergie de l’âme pourra pénétrer directement tous les plans, descendre sur les plans inférieurs et créer dans votre ego une volonté très puissante qui ne permettra jamais que vous soyez influencés par la forme. A ce moment-là, vous serez protégés. A ce moment- là, rien ne pourra vous ébranler ou vous affecter, parce que vous serez dans la lumière de cette énergie- là.

    C’est seulement lorsque l’ego est très élevé en vibration, lorsqu’il est alimenté par les énergies de l’âme, qu’il n’a plus besoin de mémoire pour évoluer, puisque, à ce moment-là, il est dans la lumière de l’âme et qu’il est alimenté par la lumière de l’âme.

    Tant que l’ego ne s’est pas débarrassé de ces forces-là, tant que l’ego ne s’est pas libéré de l’émotion qui est liée aux formes, tant que l’ego n’est pas alimenté assez par les forces de l’âme pour développer un centre de gravité qui est un centre de volonté, cet ego-là est incapable de se soustraire à ces formes-là et par conséquent perpétue sans le vouloir, même si c’est un individu de très haute qualité, très spirituel, très bon, cet individu-là perpétue le mal cosmique".

  • #4

    Edwige (mardi, 28 avril 2020 17:00)

    BDM: C002 : le mal
    Une volonté réelle, une volonté basée sur la pénétration de l’énergie de l’âme dans votre ego et à travers votre personnalité.

    Et un jour, quand vous serez fort, quand l’énergie de l’âme pénétrera, c’est là que vous comprendrez facilement ce que je veux dire.

    Et tout ce que vous ferez sera correct parce qu’il sera déterminé par l’énergie de l’âme, au lieu d’être déterminé par la forme qui réduit votre volonté, qui affaiblit votre puissance d’action réelle et qui vous rend esclaves du mal cosmique et vous rend sujets au mal planétaire en retour".

  • #5

    Edwige (mardi, 28 avril 2020 17:01)

    BDM: C003 : la culpabilité
    Tous les Hommes sont égaux dans l’âme.

    … toutes sortes de formules ainsi truffées par un esprit égoïste, un esprit qui ne comprend pas la vie, un esprit qui ne sait pas où se situe, dans l’âme, la réalité de l’ego.

    Plus l’Homme manque de savoir interne, plus il manque de certitude interne - et je ne parle pas de certitude psychologique, je parle de certitude interne, de cette certitude qui vient du fond de l’âme - plus l’Homme est sujet à questionner ses actions, et c’est de ce fait que l’on voit chez lui la culpabilité se développer et finir par le ronger, pour faire de sa vie une map écrite par les circonstances extérieures et non par sa propre main créative.
    Le mal se sert de la culpabilité pour perpétuer dans la société des formes cancéreuses, qui se propagent pendant des siècles, des générations et qui lui permettent d’entraver constamment l’évolution de l’Homme, qui lui permettent d’empêcher que l’Homme devienne centrique, c’est-à-dire qu’il fonde sa vie sur ses sentiments internes basés sur les forces de l’âme".

  • #6

    Edwige (mardi, 28 avril 2020 17:03)

    BDM: C004 l’inquiétude
    L’ego de l’Homme, suivant sa vibration, suivant la nature de l’âme avec laquelle il est en liaison, risque, surtout aujourd’hui, d’être perturbé par des forces qui viennent d’ailleurs et qui ont pour but de retarder l’évolution de l’Homme et l’évolution de la planète. Ces forces sont très puissantes, elles sont très grandes et leur champ d’action est très vaste, la planète entière en est menacée.

    nous possédons aujourd’hui le pouvoir de disséminer de par le monde, par les moyens modernes que nous possédons, les informations nécessaires afin d’aider certains groupes de personnes à comprendre le mystère de l’ego, de l’âme, de la personnalité et des relations possibles entre l’ego et les plans invisibles, qui risquent de lui nuire et de rendre sa vie absolument pénible.

    Le langage est une règle de mesure précise qui nous permet de déterminer la justesse de l’esprit et la capacité créative de l’esprit et la relation de l’esprit avec l’âme. C’est dans le langage que nous pouvons discerner avec grande précision si tel ou tel ego est ajusté à l’âme, est ajusté à sa propre réalité.

  • #7

    Régine (mardi, 28 avril 2020 17:06)

    BDM: "005 : âme, ego, personnalité
    Alors, cette partie de vous-mêmes doit un jour être dominée par les forces de l’âme. Les forces de l’âme sont très grandes, et quand elles commencent à pénétrer l’ego, l’ego s’en aperçoit. C’est comme s’il y avait, derrière les activités de l’ego, une autre volonté qu’il ne peut pas contrôler. C’est une volonté qui est plus forte que lui. C’est une volonté qui l’amène éventuellement, à même se révolter tant elle est forte.

    Mais cette force qui est la force de l’âme, doit en arriver un jour à dominer l’ego. Parce que c’est la partie divine de l’Homme. C’est la partie de l’Homme qui n’est pas sous l’influence des forces lucifériennes. C’est la partie de l’Homme qui n’est pas sous l’influence des formes. C’est la partie pure, c’est le cristal dans l’Homme. L’ego lui, quand il commence à être sensible à ces forces-là, souvent il trouve ça dur, souvent il souffre, souvent il est malheureux, parce qu’il a une résistance automatique à ces forces. C’est normal.

    Mais les forces de l’âme, quand elles commencent à pénétrer, pénètrent de plus en plus. De sorte qu’éventuellement, l’ego est de plus en plus illuminé par ces énergies-là. Mais l’ego, lui, il doit comprendre ce qui se passe, il doit pouvoir évaluer ce qui se passe en lui psychologiquement quand les forces de l’âme commencent à le pénétrer et puis à le transformer.

    Alors, tout d’un coup, les forces de l’âme commencent à le pénétrer. Là, il y a besoin de l’orientation, il a besoin de savoir ce qui se passe, puis il y a un être qui peut lui expliquer ce qui se passe en lui- même, et c’est l’Ajusteur de pensée. Alors à ce moment-là, c’est très important à l’ego de comprendre, que quand il pense - qu’il pense n’importe quoi - il y a toujours l’Ajusteur de pensée derrière lui qui pense.

    Parce que comme l’âme doit dominer l’ego, l’ego, lui, doit en arriver à dominer sa personnalité.

    Mais si l’ego, lui, il est éclairé par l’énergie de l’âme, puis qu’il est instruit par l’Ajusteur de pensée, à ce moment-là, l’aspect physique du monde, l’aspect physique de son propre monde, de sa manifestation dans le monde qui est sa personnalité, devient moins important, il en souffre moins.
    Alors si l’ego est bien dominé par l’âme, puis qu’il est bien instruit par l’Ajusteur de pensée, bien à ce moment-là, la personnalité elle va suivre, puis l’ego graduellement dominera la personnalité. De sorte que la personnalité n’aura plus d’influence dépressive sur lui, et il y aura une communication directe, un axe de formé, un axe unitaire entre l’âme, l’ego puis la personnalité, puis avec l’Ajusteur de pensée qui instruit l’ego.

    Alors, c’est très important pour les gens de comprendre, d’abord, la relation entre l’âme et l’ego puis l’Ajusteur de pensée et l’ego. Quand vous aurez compris, quand vous aurez senti les vibrations de l’âme, puis quand vous aurez entendu dans votre mental, quand vous pourrez communiquer dans votre mental avec l’Ajusteur de pensée, quand vous aurez réalisé que vos pensées ne sont pas vos pensées, autrement dit ne sont pas ses pensées (à l’ego), à ce moment-là, ça sera facile pour vous autres de résoudre le problème de vos personnalités

    à ce moment-là, l’énergie de l’âme qui va pénétrer votre ego, l’Ajusteur de pensée qui va essayer de vous instruire, vont faire disparaître totalement le déséquilibre qui existe entre vous autres, votre ego et votre personnalité.

    Si votre ego réussit à se tasser, si votre ego réussit à laisser passer l’énergie de l’âme, si votre ego apprend à comprendre ses pensées et à se détacher de ses pensées, si votre ego apprend à cesser de s’analyser, ce qui est son grand attachement à ses pensées, à ce moment-là tout le reste, votre personnalité qui est simplement le véhicule de l’ego comme l’ego est le véhicule de l’âme, va se tasser.

    Le savoir, il est dans la relation totale entre votre ego et votre âme. C’est votre âme qui sait, votre ego cherche à comprendre mais votre âme sait, puis quand il y aura un lien très étroit entre votre ego et puis votre âme, à ce moment-là votre ego sera dans le savoir, puis à ce moment-là, vous serez totalement individualisés, totalement autonomes".

  • #8

    Régine (mardi, 28 avril 2020 17:07)

    suite BDM: "005 : âme, ego, personnalité
    "Une volonté qui est basée sur l’énergie de l’âme. Et cette volonté-là va devenir de plus en plus grande. De sorte qu’un jour, quand la conscience sera très installée en vous, la volonté de votre ego sera la même que la volonté d’eux autres en haut. De sorte qu’il y aura un équilibre, une unité, un lien.

    ce qui arrive, c’est qu, quand tu es arrivé à un point où tu en as réellement plein le cas12, quand tu es réellement écœuré de souffrir, à ce moment-là, ce qui se passe, c’est que vous descendez l’énergie de l’âme dans votre mental et là, vous appliquez votre volonté. Et là, laissez-moi vous dire que ça marche. Mais tant que vous n’êtes pas capables de descendre cette énergie de l’âme dans votre mental, vous n’êtes pas capables de mettre la hache.
    Puis, c’est quand vous avez appris à mettre la hache avec l’énergie de l’âme, pas une hache qui provient de la réaction de l’ego à une situation extérieure, je parle de mettre la hache, je veux dire de descendre l’énergie de l’âme dans votre mental puis prendre cette énergie-là et agir.

    Puis quand votre ego sera puissant, quand il sera en puissance parce qu’il sera rempli des énergies de l’âme, puis qu’il aura l’intelligence de l’action à cause de son contact avec l’Ajusteur de pensée, laissez-moi dire que quand vous prendrez une décision, elle sera prise, puis elle sera prise toujours en relation avec les lois de l’évolution, pour l’évolution de l’Homme, pour l’évolution de la société et pour le bien-être de vos personnalités, de vos corps et de vos âmes. Autrement dit, pour le bien-être de vous-mêmes".

  • #9

    Edwige (mercredi, 29 avril 2020 09:11)

    BDM: 006 : le plan astral
    L’astral est une version imagée et irréelle du monde de l’âme. Lorsque vous voyez, en astral, des âmes qui vont ici et qui vont là, ce que vous voyez, ce n’est que la mémoire de ces âmes, ce n’est pas les âmes elles-mêmes. Parce que si vous voyiez les âmes elles- mêmes, vous seriez automatiquement forcés de pénétrer leurs secrets, car les âmes n’ont aucune barrière entre elles. Elles n’ont aucun secret entre elles.

    Alors, si vous êtes dans l’astral et que les âmes semblent passer et qu’il semble y avoir une individualité, et que les gens se parlent plus ou moins, sachez une chose : que ce que vous voyez ce ne sont pas les âmes, ce que vous voyez, c’est la mémoire des âmes. Lorsque vous verrez réellement une âme, vous serez dans cette âme et cette âme sera en vous, vous ferez partie d’elle comme elle fera partie de vous. Il n’y aura aucune division et c’est la meilleure façon, c’est la façon la plus sûre de savoir si nous sommes sur un plan, ou si nous sommes sur un autre. C’est tellement réel ce que je vous dis, que si une âme n’avait pas le pouvoir d’être dans une autre âme et vice versa, l’amour n’existerait pas dans le monde.

    Parce que l’amour dans le monde provient du fait que toutes les âmes sont créées de la même essence et partagent le même amour. C’est-à-dire que toutes les âmes partagent le même lien. Or, si elles partagent toutes le même lien, il est évident que si elles se rencontrent, elles doivent être totalement dans une même essence, dans une même mémoire, dans une même compréhension.

    Mais l’Homme n’a pas encore le pouvoir de discerner entre la mémoire de l’âme et l’âme elle-même. Et comme l’Homme nouveau aura le pouvoir de se servir des énergies de l’âme et de voir l’âme, il est évident que toute expérience astrale pour lui sera impossible. Car l’âme ne peut pas vivre de l’éther astral, elle est obligée de se substituer et cette substitution, c’est sa mémoire.

    C’est dans le savoir que vous serez en mesure de réaliser que les mondes inférieurs à l’âme sont des mondes dont se sert l’âme pour l’évolution de l’ego, c’est-à-dire pour l’évolution de sa mémoire, c’est-à-dire pour la compréhension dynamique des mondes inférieurs à laquelle elle n’a droit que par l’expérience de l’ego. L’âme est contemplative, elle évolue mais elle est contemplative, elle ne cherche pas à comprendre.

    L’ego, par contre, n’est pas contemplatif, il est progressif, il doit évoluer et son évolution sert à l’âme parce que la mémoire, qui est l’accumulation de toutes les formes d’expériences, devient un matériel de construction dans les mondes de la lumière. L’expérience devient un matériel de construction pour les mondes inférieurs en évolution. Or, quelle que soit votre expérience sur le plan astral, ces expériences seront toujours en relation avec les déchets émis des plans supérieurs, qui se sont servis de l’expérience de l’ego pour la construction de mondes plus avancés, plus parfaits.

  • #10

    Edwige (mercredi, 29 avril 2020 09:13)

    BDM C: 006 : le plan astral
    L’organisation matérielle du plan astral est déjà en train d’être secouée dans ses fondations par les activités de certaines grandes âmes qui travaillent sur les plans invisibles et parallèles à notre monde matériel. Ces grandes âmes connaissent les lois des mondes et ont étudié depuis une grande période d’années les différents modes de distribution, de diffusion et de recyclage nécessaires à la terminaison de la fonction purement planétaire de cette couche d’énergie qu’on appelle « l’astral ».

    Si l’Homme doit pénétrer la lumière, si l’Homme doit-être libre, si l’Homme doit être capable de se servir des énergies de l’âme et transmuter l’énergie des plans - selon qu’il doit construire ou détruire - sa compréhension mentale, c’est-à-dire sa compréhension pure de la fonction de ces plans, devient nécessaire.

  • #11

    Edwige (mercredi, 29 avril 2020 11:41)

    BDM:" On a énormément de choses à apprendre, on a tout à apprendre, on a tout à découvrir et on doit laisser complètement le passé, l’ignorance de notre passé, s’effacer devant la vision de l’avenir. Parce que la vision de l’avenir est infinie. De sorte que la compréhension de l’Homme vis-à-vis de la nature-même de son âme est totalement infinie. L’Homme comprendra son âme au fur et à mesure que l’Homme entrera en harmonie vibratoire avec elle, c’est ça la conscience cosmique.

    La conscience cosmique c’est la capacité de l’ego de vibrer à l’énergie de l’âme, sous les instances de la direction intelligente du principe infini de l’intelligence universelle. L’Homme doit, se doit, de comprendre tous les aspects de son âme s’il veut en arriver à comprendre tous les aspects du pouvoir qu’il doit exercer sur un plan ou sur un autre, afin de faciliter l’évolution et de permettre un jour que la Terre devienne une planète favorisée, une planète où les élèves de l’esprit seront totalement gratifiés.

    C’est pourquoi les souffrances de l’âme, la compréhension de ces souffrances-là, qui deviennent pour l’Homme ses souffrances psychologiques, doivent être comprises, situées, et petit à petit éliminées jusqu’au moment où l’Homme ne peut plus souffrir".

    "Il faut qu’il y ait une concordance, une relation totale et parfaite entre l’âme et l’ego. Ceci implique que l’ego soit totalement dans la compréhension des lois de l’âme, pour que l’âme puisse achever de construire, sur le plan matériel ou sur le plan éthérique, le véhicule dont elle aura besoin demain, pour le travail que devra entreprendre l’ego sur le plan de la civilisation nouvelle.

    L’âme a besoin d’un véhicule parfait, l’âme a besoin d’une enveloppe parfaite, qui lui permettra de demeurer sur le plan matériel en relation avec le travail de l’ego sans que l’ego soit obligé de passer par la mort matérielle, pour que l’âme puisse, une fois pour toutes, s’exécuter sur un plan plus subtil, si vous voulez, mais tout de même un plan matériel, et ainsi empêcher l’ego de retourner au monde des esprits, pour éventuellement revenir encore sur la Terre dans une autre incarnation. Alors c’est très important de comprendre les souffrances de l’âme.

    L’homme doit un jour comprendre que sa souffrance de tous les jours, sa souffrance existentielle est directement liée au processus de libération de l’âme. L’âme veut sortir un jour du corps matériel à volonté, sans que ce corps soit détruit et soit obligé de retourner à la poussière. C’est le plan de l’âme, c’est le plan universel de l’âme, c’est le plan galactique de l’âme. Un Homme qui comprend les souffrances de son âme, c’est un Homme qui comprend les lois de son énergie, et les lois de son énergie sont des lois fixes".
    C. 025 - volonté subjective

  • #12

    Edwige (mercredi, 29 avril 2020 11:42)

    BDM:"L’âme est un inconnu pour l’Homme. L’âme est un paramètre totalement invisible dans sa vie. Je parle aujourd’hui des souffrances de l’âme. Demain, on ne parlera pas des souffrances de l’âme, on parlera des souffrances à l’intérieur de l’intelligence de l’atome de l’âme.

    Alors l’Homme aura toujours des choses nouvelles à apprendre. Et plus l’Homme apprend des choses, plus son niveau de vibration change, plus son esprit s’altère, plus sa compréhension s’approfondit, et plus le mystère s’ouvre devant lui. De sorte qu’il vient un moment dans l’évolution de l’âme en relation avec l’ego, où l’Homme a automatiquement des ailes".
    C. 025 - volonté subjective

  • #13

    Christa (samedi, 02 mai 2020 06:58)

    Âme : D’abord, c’est pas l’esprit qui s’incarne, c’est l’âme ; grosse différence. L’esprit, c’est la Lumière ; l’âme, c’est la totalité expérientielle mémorielle de l’Homme à travers une vie, une autre vie, dans un système solaire, dans un autre système solaire. Donc, c’est pas l’esprit qui s’incarne, l’esprit travaille avec le matériel mémoriel de l’homme pour le faire évoluer, le faire évoluer, le faire évoluer... jusqu’à ce que l’âme soit suffisamment évoluée pour que l’esprit s’unifie à elle dans un processus de fusion. p1 RG 1701 La Fin d’un Cycle

    [...] Sur le plan matériel, l’homme est régi par les forces astrales donc il est régit par les forces de l’âme, sa propre âme, mais aussi il peut être régit par d’autres âmes, par d’autres entités, par d’autres forces astrales, et c’est ce qui produit dans sa vie, l’expérience, autrement dit une vie qui n’est pas comprise dans sa globalité » p 1 RG 1701 La Fin d’un Cycle

  • #14

    Christa (samedi, 02 mai 2020 06:59)

    Âme / Conscience / noyau de l’âme et périsprit

    RG : Vous avez dit tantôt, s’il a une âme forte, il va passer à travers les épreuves de la vie, donc l’âme, c’est drôlement utile et au début de la conférence, vous l’associez presque à l’astral, à de la mémoire, l’accumulation mémorielle...

    BdM : Quand je parle de l’âme... d’abord, l’âme fait partie du monde astral, l’âme, elle est faite de matière astrale, l’âme c’est un aspect de la réalité de l’Homme, elle fait partie de l’Homme, elle est essentielle à l’Homme parce que c’est à travers l’âme que l’Homme prend conscience du Moi.

    Mais, l’âme étant expérientielle, autrement dit n’étant pas créative, autrement dit, n’étant pas en fusion avec la lumière, autrement dit avec le double, elle est obligée au cours de son expérience de vivre constamment d’expérience et d’expérience, et d’expérience et d’expérience et d’expérience... et cette expérience-là sert à son évolution mais aussi elle sert à la souffrance de l’égo.

    Donc, ce qui me fatigue dans le phénomène de l’âme, dans le phénomène astral de l’Homme, c’est que l’Homme vit toujours d’expérience et il faut que l’Homme en arrive à cesser de vivre d’expérience et ceci, ça commencera dans la conscience humaine lorsque l’Homme sera suffisamment unifié à son double, suffisamment conscient de son double pour que finalement, l’âme, au lieu de régir l’égo, au lieu de s’imposer à l’égo à travers tout un mémoriel collectif humain ou à travers le mémoriel subjectif personnel, cette âme-là deviendra simplement un plan d’énergie astrale mais qui aura été totalement nettoyé au niveau du périsprit et il ne restera que le noyau de l’âme, c’est-à-dire cette partie vibrante, puissante qui est le centre même de la conscience de l’Homme, mais sur le plan astral et non pas sur le plan mental.

  • #15

    Christa (samedi, 02 mai 2020 07:00)

    RG : La conscience de l’Homme se situe donc dans l’âme ?

    BdM : La conscience de l’Homme se situe sur le plan de l’âme et elle ne se situe pas sur le plan du mental, c’est pour ça que l’Homme n’est pas capable de comprendre et de savoir par lui- même, l’Homme n’est pas capable de comprendre et de savoir la vie, c’est pour ça que l’Homme n’est pas capable de comprendre les Hommes, n’est pas capable de savoir les Hommes parce que le centre de sa conscience est au niveau de l’âme.

    Il faut que le centre de la conscience de l’Homme soit au niveau du mental et ces deux plans se joignent, se connectent pour que l’Homme ait accès à une Lumière beaucoup plus grande, beaucoup plus vaste, qui en elle-même est absolue, au lieu de vivre simplement d’une lumière astrale, c’est ça qui est la condition humaine, c’est ça l’involution, c’est ça l’existentiel, c’est ça le voile, c’est ça la recherche de l’égo pour une identité, c’est ça la recherche spirituelle de l’Homme dans la chrétienté, les religions orientales...

    L’Homme est à la recherche mais pourquoi l’Homme est à la recherche, parce que l’Homme, l’âme, le noyau de l’âme n’est pas connecté, n’est pas rendu vibrant par la lumière de l’Homme qui fait partie de sa conscience cosmique, de sa conscience universelle.
    p 9 /10 RG 1701 La Fin d’un Cycle

  • #16

    Edwige (samedi, 26 septembre 2020 21:40)

    Richard Glenn : "Mais qu’est-ce que l’âme" ?

    Bernard de Montréal : "L’âme c’est un concept qui ne sera pas compris tant que l’être humain n’aura pas contact avec l’éthérique.

    Je vais vous en expliquer les aspects que je connais, mais tant que l’être humain ne pourra pas se voir d’une façon intégrale, il ne pourra pas comprendre ce que c’est que l’âme.

    Le concept de l’âme a été mystifié par la religion, par les doctrines ésotériques, et c’est très normal parce que l’être humain quand il pense, il pense avec sa tête, mais aussi avec ses émotions.

    L’être humain ne peut pas regarder froidement la réalité, parce qu’il a besoin de cette réalité qu’il connait pour sécuriser son être, sa vie.

    Quand je parle de l’homme, je parle des masses en général, de tous ces millions d’êtres qui parcourent les chemins de notre planète, s’ils étaient en contact avec la réalité telle qu’elle est.

    En ce qui concerne l’âme c’est la même chose, l’âme c’est équivalent à un transformateur, c’est un centre d’énergie très puissant qui est parfait, mais c’est un système d’énergies en évolution, c’est à dire que l’âme telle qu’elle est aujourd’hui chez un individu, a parcouru pendant un certain temps des étapes évolutionnaire sur telle ou telle planète, et arrivé à un certain niveau d’évolution, à ce moment-là l’âme peut être ce que l’on pourrait appeler, en communication directe avec ce qu’on appelle encore des ajusteurs de pensées".

    *** "Ajusteur de pensées" est un terme ancien que Bernard a remplacé, plus tard dans ses conférences, par esprit, puis conscience prépersonelle. Il dit que tous ces mots n'ont aucune importance car il s'agit d'énergies vibratoires, notre vocabulaire terrestre n'est pas adapté à cette vibration...

    BDM/R.G 03 A-B "Mondes Insolites "

  • #17

    Edwige (samedi, 26 septembre 2020 22:56)

    Il y a 777 millions d’années, les extra-terrestres amenèrent des âmes sur la Terre à des endroits spécifiques. Il y a eu 200 milles ans d’incubation, pour que se fasse la séparation entre l’animal et l’humain.
    BDM: N° 33 - 13 OCTOBRE 2002 INTENSIVE PRIVEE LE VOYAGE AU CENTRE DE L’AME

  • #18

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 02:57)

    Nous devons développer cette idée de l'âme, dimension de nous encore très spiritualisée, bourrée d'idées reçues et de concepts à l'emporte-pièce. L'âme, reliée au corps astral qui draine les expériences émotionnelles de l'égo, est dotée d'un sac à mémoires ou sac mémoriel, située dans le cerveau animal primitif vieux de 400 millions d'années, comparé au cerveau droit 65 million d'années et cerveau gauche 4 millions d'années.
    Cette introduction pour dire que l'âme et l'ego vivent des expériences planétaire depuis des éons de temps, dont les énergies sont emmagasinées dans ce sac à mémoires, dès l'instant où les plans ont rendu viable cette âme dans le corps matériel imprimé d'une conscience astrale.
    De même que l'ego est luciférisé, l'âme l'est également. Nous apprenons dans 33 A/B "Le destin de l’humanité" certaines réalités qui sortent des sentiers battus et qui vibrent parfaitement dans ma conscience.
    "De mémoire", si on peut dire, mais surtout à très grands raccourcis et compilations voici ce que, selon BDM, on peut retenir :
    Dans le centre d’une âme il y a un atome, condensation d’énergie or ou noyau aurifique qui doit être un jour détruit. L’humain doit détruire l’or de la forme pour pouvoir comprendre et connaitre la nature de l’énergie qui se cache derrière la lumière. Lucifer, ou "astre brillant", "brillant l’âme', l’or dans le cœur de l’âme, est le retour à la lumière et c’est derrière cette lumière qu’est la réalité.
    Le concept de l’âme qu’on a aujourd’hui, ne sera pas celui dans 2000 ans. C'est un concept spirituel, métaphysique, philosophique d’une réalité impalpable, par le rationalisme, qui vient des sphères.
    L’âme c’est une mémoire unidimensionnelle créée par des cerveaux d’intelligences moto-mentales, qui proviennent des sphères les plus denses du cosmos, appelées antimatière. Ces intelligences qui vivent dans ces mondes créent de deux façons: par "implosion" et par "explosion". Lorsqu’elles créent par implosion elles se servent "de tout le matériel vibratoire qui existe dans les éthers cosmiques", c'est dans ces mondes qu'existent les forces lucifériennes, le mal cosmique.
    Les forces à l’opposé sont les forces qui fonctionnent créativement par "explosion" appelées les forces de la lumière, d'où ce combat perpétuel, dans le cosmos, entre "les forces d’implosion et d’explosion".

  • #19

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 02:58)

    Suite:
    Pendant des siècles l'humanité était contrôlée par les forces d’implosion, parce que la densité du matériel psychique devait être parfaitement solidifiées, afin que in fine l’humain, sur le plan matériel, soit en harmonie vibratoire avec l’astral de sa conscience, ne pouvant de fait accéder aux mystères de l’Intelligence qui existe dans "les univers qui explosent".
    Pour cette raison, nous n'avons jamais compris les sphères de l’évolution des systèmes cosmiques et sidéraux, pensant exclusivement que le cosmos explose, alors qu'il est constamment en évolution, la matière dans le cosmos étant contenue et finie, mais infinie dans son expansion. Le cosmos a débuté dans une phase d’implosion, à cette époque le temps n’existait pas, de fait le mouvement non plus.
    Lorsque Lucifer a commencé son activité dans l’univers, parce que le temps n’existait pas, "la phase explosive" de l’évolution n’avait pas commencée. Pour cette raison les âmes ne pouvaient pas en cette période servir à l’évolution des forces de la lumière, elles ne pouvaient servir qu’à l’évolution des forces sombres des ténèbres.
    De fait l’âme est Luciférique. Non pas qu’elle soit mauvaise, mais parce que l’organisation énergétique de sa conscience interne est directement orientée vers les mondes de "l’implosion" cosmique ou mondes de l’antimatière.
    De plus l’âme c’est de l’antimatière. Une part d'elle à eut pour fonction d'être une réserve colossale de tout le matériel d’expériences de l’humain. Tout ce matériel énergétique dans l'expérience humaine, sur les plans subtils comme sur le plan matériel, doivent retourner à l’antimatière, parce que c’est de cet endroit qu’il provient.
    Nous devons réviser notre vision du monde, de l’intelligence, de l’âme et de la tradition, sans ça nous sommes voués à l’antimatière car la dimension la plus près de l’anti-matérialité dans le temps c’est la mort. Nous ne pouvions pas savoir de notre vivant ce que c’est la mort. Nous étions obligés de mourir pour savoir ce que c’est la mort. Nous devrions arrêter de mourir, avant de savoir ce que c’est la mort pour passer au-delà de la mort, entrer dans le monde explosif de la lumière et de la conscience cosmique supramentale, ainsi nous pourrons immortaliser nos corps matériel come le Nazaréen l'a fait.
    Ça s'en vient car dans le futur (en 7 D), avec "l'éthérisation" des humains, l'homme aura détruit l‘antimatérialité de l’âme et de ses mémoires antimatérielles. L'être éthérique sera sans âme ni ego, il aura fusionné avec toutes les énergies cumulées dans ce sac mémoriel, il sera un être matérialisé, mais libre de la matière, avec un cerveau éthérique connecté aux esprits universels.

  • #20

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 02:59)

    l'ego n'est pas le contenu de la mémoire totale. Il est seulement relié aux mémoires récentes car s'il avait le souvenir de toutes ses expériences terrestres, de toutes ses incarnations, son existence terrestre serait impossible. Il n'y a que lorsqu'il a fini un processus fusionnel qu'il est apte à se souvenir pour bénéficier de l'énergie de ses expériences passées . L'ego est donc une autre dimension personnalisée de l'être, il s'incarne pour vivre essentiellement des expériences émotionnelles, directement liées aux expériences dépolarisées de l'âme. Celle-ci n'elle pas regardante, elle accepte le tout-venant, du plus sordide au plus beau, c'est un matériel d'évolution à très haut potentiel énergétique et c'est sa programmation.
    L'ego à également son programme, l'un et l'autre sont liés, ils évoluent ensemble et séparément. L'âme évolue grâce aux expériences émotives de l'ego mais dans le réel c'est elle le gouvernail. Elle "mate" la personnalité de l'ego avec lequel elle cohabite, du reste elle s'incarne après l'ego, s'il lui convient, ce qui peut expliquer (en partie) certaines fausses couches. Elle dresse sa personnalité egoïque, pour qu' in fine, il bonifie son caractère et son tempérament, au fil des incarnations.
    L'ego, par son corps astral vit des expériences émotionnelles, l'âme stocke les énergies de ces émotions. Un pourcentage est siphonné par les plans de la mort, le peu qui lui reste alimente son corps vital. C'est le premier plan à être malade avant les symptômes physiques de la maladie, quand il perd trop d'énergie de vie (mal-à-dit).

  • #21

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 02:59)

    Suite : L'ego a un processus évolutionnel très personnel et spécifique. En se bonifiant, sous la gouverne de l'âme, il migre d'une conscience astrale dans le mental inférieur, à l'étage au-dessus dans la conscience supramentale du mental supérieur. Cette période évolutive est un énorme chantier de déspiritualisation et de burinage par l'intelligence de l'énergie de l'esprit. Celui-ci prépare cet ego terrestre au choc de la rencontre avec son double cosmique, lorsque ce dernier le jugera prêt pour des retrouvailles. A ce stade c'est un nouveau chantier qui s'amorce, encore plus hard que le précédent, pour nettoyer le périsprit (voile de l'ego) et la lentille de l'ego. L'ego, devenu transparent sera apte à communique par "télépsychie vibratoire" avec son double, sans parasitages d'aucune sortes.
    Cette très longue phase fusionnelle est préparatoire à la descente future dans la matière du jumeau éthérique. C'est un temps de préparation indispensable aux corps subtils qui devront encaisser le choc des très hautes vibrations de l'énergie pour ne pas combustionner sur le champ. Jusqu'ici il n'y'a eu que des échecs, sans cette préparation, tout comme les échecs de la descente de l'âme, pas assez densifiée, pour rester stable dans un corps humain, au début de sa mutation artificielle à la sortie de son règne animal...

  • #22

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:01)

    Les animaux sont encore englobés dans une âme et une conscience collective, comme le monde minéral et végétal. Il n'y a pas d'ego dans ces règnes mais ils évoluent en même temps que les humains. Le cerveau humain subit une mutation artificielle pour le sortir de sa condition animale avec une conscience astrale. Cette mutation du cerveau primitif (siège de la mémoire ancienne) correspond à une période "charnière" de l'évolution, dans l'involution. Les généticiens de l'espace ont tenté d'incorporer dans un prototype, un atome du feu cosmique ou esprit, en tant que projet universel de l'origine des origines. Celle-ci voulait s'expérimenter dans la matière, avec sa conscience prépersonnelle. Ce fût l'épopée d'une longue expérience d'essais et d'erreurs, sur cette nouvelle espèce qui se reproduirait pour pérenniser le règne humain avec un corps émotionnel intuitif ou cerveau droit, inexistant dans les mondes au dessus de nos têtes.

    Nous traversons les éons de temps pour voir apparaitre le cerveau gauche rationnel, siège royal du super ego, créé à l'image de ses génies créateurs extrêmement évolués, venant de mondes aux intelligences disparates et sans système émotionnel. Nous pourrions dire que l'ego humain a le pédigrée de la race E. T qui l'a génétiquement modifié à partir de sa propre signature, celle dont tu parles, qui a doté chaque humain d'une personnalité qui, elle, est sa fréquence unique. Enfin l'esprit et l'âme, tous deux des énergies immatérielles, sont issues du feu cosmique immuable de la source primordiale. L'âme à besoin d'évoluer pour sortir du joug de l'ombre luciférienne… Ce qui différencie chaque humain c'est la fréquence énergétique de son ego. IL doit atteindre le taux vibratoire de son double pour, in fine, permettre la fusion avec les 7 alephs de la source.

  • #23

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:02)

    BDM: "L’homme va devenir le grand promoteur de son identité, mais sur une base totalement individuelle, ça ne touchera pas la société, ça touchera simplement l’homme, et pour ça il faudra que l’homme parte du plan mental réflectif, donc du plan de l’âme au plan de l’esprit. La différence entre les deux, entre le monde de l’esprit et le monde de l’âme est fracassante. L’âme c’est simplement une façon d’être.
    Quand l’homme est dans son âme elle fait partie des statuts institués par sa société, il appartient à la mémoire de sa race. Vous êtes un peu de votre race, si vous êtes né au Québec, en France en Chine etc, vous n’avez pas d’individualité intégrale, parce que l’âme de la race vous impose par vibration, par symbologie, par culture, des modes de perceptions qui font partie de la mémoire de la race, qui font partie du passé.
    La différence entre l’esprit et l’âme, ce n’est pas une différence quantitative, ce n’est pas une différence qualitative, c’est simplement une différence de vibration. Parce que de l’esprit on en a toujours eu, on vient au monde avec de l’esprit, parce que si on n’avait pas d’esprit on ne pourrait pas penser, la pensée serait impossible. Par contre on a trop de mémoire, ça réduit le potentiel de notre esprit parce que la mémoire donne à l’ego l'importance d’une autosuffisance au niveau des catégories mentales".

  • #24

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:03)

    Concrètement la descente de l'énergie de l'âme c'est la fusion des énergies d'expériences de l'âme avec les énergies d'expériences de l'ego, combinées aux énergies de l'esprit ou conscience originelle sans personnalité, et celle du double cosmique ou jumeau éthérique. A ce stade, l'âme en tant que mémoire n'existe plus, il persiste dans son noyau l' énergies du feu cosmique de l'origine des origines.
    Cette matérialisation de l'ensemble de toutes ces énergies, dans le corps matériel, permet au double fusionné = morontialisé = immortel, d'être libre de ce véhicule. Ce véhicule considéré comme secondaire dans le sens que durant la période involutive c'est lui qui primait sur les corps subtils, mais il était périssable.
    Pour pousser plus loin, nous pouvons dire que l'origine des origines continue de s'expérimenter à travers les dépositaires de son feu cosmique, jusqu'à ce qu'ils aient intégré les 7 attributs, principes ou alephs de la source. En 7 D ils n'en possèderont que 3: Intelligence, Amour, Volonté.

    En dehors de notre corporalité terrestre, toutes nos autres dimensions sont des énergies dématérialisées et à la fois incarnées, pour vivre l'expérience planétaire. L'âme et l'ego sont colorés par les énergies lucifériennes. L'objectif du processus de conscientisation pour l'ego est, à terme, de fusionner avec sa contrepartie cosmique, ou double éthérique, avec toutes les énergies d'expériences contenues dans le sac animique, voire avec l'ensemble des 3 cerveaux rationnel/émotif/intuitif, eux-mêmes fusionnés dans le cerveau éthérique du double.

  • #25

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:04)

    A propos de l'évolution de l'âme :
    BDM :"On ne peut pas rentrer dans l’éthérique tant que l’ego n’a pas atteint un niveau suffisant d’évolution, parce que l’ego ne pourra pas prendre l’expérience, y a des Hommes qui ont trop d’énergie négative et qui ne peuvent pas au niveau de l’ego monter suffisamment dans l’évolution, pour permettre à l’âme d’évoluer. Si l’ego n’apprend pas par l’expérience parce qu’il y a des failles dans sa construction, l’âme ne peut pas évoluer,
    Si elle ne peut pas évoluer, il vient un moment où la relation entre l’âme et la lumière, ou les entités qui évoluent dans ces mondes de lumière, ne peut plus se faire, à ce moment-là, il n’y a plus de possibilité d’évolution, l’âme ne peut plus servir. Pour qu’une âme serve, il faut qu’elle serve cosmiquement, il faut qu’il y ait une relation entre elle et les entités qui sont dans la lumière, les forces de l’évolution, les forces de la création.
    Une âme ça n’évolue pas toute seule, une âme c’est de l’énergie indifférenciée, cette âme-là selon son évolution, peut traiter avec ces êtres qui la dirigent dans son évolution, mais s’ils ne peuvent pas fusionner avec elle, cette âme doit être détruite. Les comètes représentent des véhicules cosmiques qui sont faits d’énergie d’âmes qui doivent être détruites, les comètes ce sont des vidangeurs de l’univers".

  • #26

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:04)

    Nous savons que l'ego et l'âme sont lucifériques, comme dans un couple ils ne s'appartiennent pas, ils seront séparés à la mort du véhicule terrestre dans lequel ils ont cohabité. Le but de l'évolution est de les faire sortir tous deux de la domination luciférienne pour entrer dans la lumière du feu cosmique.
    L'ego maté par l'âme, dans sa personnalité qui doit se dégoïfier, aide en retour l'âme à évoluer par ses expériences sensées le bonifier, c’est-à-dire le délucifériser, le désastraliser, le déspiritualiser en sortant de sa conscience primitive astrale et animalisée, pour migrer dans le mental supérieur dans une conscience supramentale et vivre un contact étroit avec l'énergie de son double cosmique. A ce stade l'âme évolue, elle est prête à fusionner avec l'ego et l'esprit de l'ego sa lumière ou conscience originelle, celle de l'origine des origines.
    Dans le cas contraire l'ego, trop enfoncé dans le Lucifer en lui (énergie négative), ne peut dépasser son stade animal, il ne permet pas à l'âme de sortir du joug des plans lucifériens. Un peu comme des parents dont l'éducation de l'enfant n'a pas permis de vivre une autre vie qu' enfermée en prison, voire en psychiatrie, c'est une métaphore, la peine de mort existe toujours dans certains états…

  • #27

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:05)

    L'âme et l'ego ont besoin l'un de l'autre, ils évoluent ensemble et séparément en fonction des expériences qu'ils se donnent l'un a l'autre, pour l'âme c'est l'évènementiel, pour l'ego l'émotionnel. A ce stade l'âme, qui sort elle aussi de son inertie, peut œuvrer à faire évoluer les plans lucifériens qui l'ont assujettie à leurs programme anti-hommes et les faire progressivement retourner à la lumière. Dans le cas contraire, à la mort du véhicule terrestre l'ego sera en attente d'un retour, dans un plan ou un autre, pour évoluer. L'âme sera dirigée dans l'antimatière des mondes de ténèbres lucifériennes, appelé "mal cosmique". Il est dit que le transport de ces âmes se fait par les comètes dont les énergies sont aspirées dans les trous noirs de l'antimatière. Le sac animique, réservoir à mémoires, est également englouti dans cet espace anti-matériel où seul ces mondes peuvent utiliser l'énergie sombres des mémoires négatives.
    L'ego qui se réincarnera sera choisi par une autre âme, il aura une chance à chaque réincarnation de se bonifier et de faire évoluer cette âme. Ceci étant dit le nombre d'âme est compté, fini et numérotée dans l'univers, la destruction d'âme est rarissime, cela déstabilise énormément l'architecture des monde universels. Le plus souvent quand une âme a été trop noire, comme celle des grands prédateurs de l'humanité, genre Hitler et autres dictateurs, elles sont stationnées dans des centres de recyclage en quelque sorte. Rien n'est perdu tout se créé, les énergies négatives et positives participent à l'équilibre des univers sombres et lumineux, l'évolution de chacun d'eux en est l'ultime but.

  • #28

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:05)

    Au sujet du corps morontiel et de sa conscience morontielle. BDM: "La dernière évolution, va être l’évolution jupitérienne. L’Homme n’aura même plus besoin de corps physique parce que sa vibration va être tellement haute qu’il ne pourra plus rester dans le corps physique. L’Homme va avoir une conscience morontielle, il va se matérialiser jusqu’à un certain point, il va se dématérialiser, puis il va faire partie des gouvernements invisibles dans l’univers systémique qui contrôle l’évolution des unités de consciences humaine".

    BDM: "Le rôle de la terre en tant que berceau de l'humanité́ tirera à sa fin et l'homme commencera son évolution jupitérienne. La "septième race-racine" sera une race totalement non mécanisée par rapport aux races actuelles. Elle sera morontielle et sa conscience élevée au stade jupitérien représentera une évolution scientifique. L'évolution jupitérienne permettra à l'humanité́ de créer des alliances avec des civilisations extérieures".

  • #29

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:07)

    Bonjour Alain, c'est moi qui te remercie de ton passage, il va permettre d'éclaircir une ébauche d'étude sur l'âme durant mon processus initial. Ceci promet d'enrichir les concepts et fonctions de ces parties de nous en expérimentation terrestre, dont l'ensemble fait partie d'un projet délibéré de la source originelle, qui elle-même à sa source et ainsi de suite. Nous sommes loin d'avoir compris la vastitude de cet univers fini et contenu, toujours expansion à partir des esprits universels qui utilisent les énergies, en tant que matière première pour créer d'autres mondes. Nous créons également sur terre avec des matières premières soutirées exagérément à la nature, car nous ne savons pas travailler avec nos propres énergies éthériques, qui sera the science future du monde nouveau. La question de l'âme est la première à s'imposer à l'ego dans son processus de conscientisation. Selon mon expérience "de femme" dans cette ultime vie, l'une ne va pas sans l'autre. Selon d'où on vient, avant notre incarnation, par forcément du monde de la mort, notre évolution et perceptions de l'expérience terrestre sera différente.
    Pour commencer, une autre version de celle que tu exposes de BDM, plus tard dans les années 90 alors qu'il a depuis affiné la relation avec sa source, il dit que "cette force de l’âme, doit en arriver à dominer l’ego car c’est la partie divine de l’Homme. C’est la partie de l’Homme qui n’est pas sous l’influence des forces lucifériennes, c’est la partie de l’Homme qui n’est pas sous l’influence des formes, c’est la partie pure, c’est le cristal dans l’Homme". Pour rétablir la notion de la luciférisation de l'âme, non pas sous "influence luciférienne", elle est luciférisée instrumentalisée, emprisonnée pour servir les besoins de Lucifer, c'est pourquoi elle est capable de souffrir. Sa propre souffrance, combinée à celle de l'ego, déchire le voile pour descendre l'énergie de la volonté. Notre globe est rempli d'exemples de prisonniers hommes et/ou femmes qui ont subits les enfers des geôles mais dont la conscience est restée intacte. S'ils s'en sortent de ces geôles, tous les scénarios sont possibles, mais l'âme devenue consciente ne sera plus domptable car la volonté basée sur l’énergie de l’âme, est croissante. Lorsque la conscience supramentale s'installe, la volonté de l'ego est équivalente à la volonté des plans de la lumière et du double. Autrement dit l'âme "se fait jouer, mais elle n'est pas jouable" dixit BDM.

  • #30

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:07)

    Concernant le besoin d'évolution de l'âme, lorsque l'humain arrive à l'écœurement de la souffrance, l'ego en mode survie déchire un voile, il fait descendre l’énergie de son âme dans son mental, inférieur. Cette étape débloque un peu d'énergie de volonté de la source qui nous faire agir et trancher dans le vif de la grosse Game. C'est une chose que se vit et qui se ressent selon sa sensibilité, dans le processus de conscientisation. On peut dire que c'est le moment charnière de notre programmation également, qui coïncide avec la descente de l'énergie supramentale, en ce début d'initiation solaire. Nous utilisons des mots de terriens (j'avoue que ça m'insupporte colossalement) pour exprimer l'indicible en nous, alors qu'en réalité tout est mouvements d'énergies qui nous traversent, surtout en cette fin de cycle involutif, pour un grand lessivage mémoriel, spirituel, astral, karmique etc.
    Concernant le contact avec l'énergie de notre contrepartie cosmique (double), considérée comme un atome du feu cosmique de notre source, nous donne le principe de son intelligence pour décider par nous-même de nos actions et initiatives, afin d'évoluer en dehors de la domination et des manipulations des "entités prédatrices du règne supérieur qui nous exploite". En passant nous faisons de même sur terre avec nos congénères et les animaux. La terre, comme ces univers sombres, sont d'immenses laboratoires d'expériences évolutives pour toutes les espèces matérielles, éthériques immatérielles. Même les virus qui nous confinent provoquent, pour certains des prises de conscience qui sont des renversements de croyances, des entrées dans le réel, des sorties des idées reçues, de la négativité des égrégores ambiantes où la balance reste bloquée dans le pôle négatif. L'équilibre en nous et dans l'univers ne peut être atteint et rétabli que dans le discernement situé milieu du plateau de la balance, c'est idem pour nos cerveaux rationnel /intuitif/émotif. Selon notre déséquilibre interne ont agi et pense dans notre vie avec le cerveau qui pèse le plus lourd dans cette balance.

  • #31

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:08)

    L'initiation nous permet de réaliser l'occulte de la relation triangulaire âme/ego/double, qui nous apprend que nos pensées ne sont pas les nôtres. Cela nous permet de visiter notre personnalité, véhicule de l’ego lui-même étant le véhicule de l’âme, de traquer les dichotomies et les failles dans notre caractère et notre tempérament, tous façonnés essentiellement par les expériences émotionnelles, elles-mêmes conditionnées aux expériences évènementielles de l'âme, donc de "l'énergie d'expériences".
    Ce sont ces expériences qui créent de la mémoire et non l'âme en tant que telle. L'âme est un pourvoyeur d'énergies pour les forces sombres, comme le salarié est un pourvoyeur d'énergie de travail pour l'employeur. Notre ego veut comprendre mais c'est l'âme qui sait les tenants et les aboutissants de l'expérience de l'origine de nos origines. Lorsque le contact avec l'énergie du double est établi, le savoir télépathique est délivré par lui, dans une relation transparente et lucide. Étant entendu cependant que nous n'avons pas tout à savoir, du reste ça ne nous intéresse pas de tout savoir… Ce que nous avons à savoir vient dans les échanges génératifs, le reste du temps on s'occupe de nos affaires et de notre programmation sur terre.
    Concernant l'esprit il est la conscience originelle, sans personalité, de l'origine de nos origines. Celle-ci s'expérimente dans la matière à travers l'ego, je sais cela depuis avant mes 15 ans, à l'issue d'un coma profond d'une semaine d'où je n'aurai pas dû ressortir selon la médecine.
    Concernant l'ego il est l'empreinte génétique des différentes intelligences d'autres mondes, ceux qui ont donné une conscience à l'animal devenu homme ne cessant de modifier sa génétique, aux quatre coins des continents du globe. Cet ego est catégorisé, conditionné à la mémoire de sa race, de sa tribu, de sa région, de son quartier etc… L'histoire du peuplement de la terre, où l'homme aurait colonisé les territoires à pied, est une farce comparée à cette réalité.

  • #32

    Edwige (lundi, 28 septembre 2020 03:09)

    Concernant les mémoires de nos vies antérieures, tout l'évènementiel qu'expérimente l''âme dépolarisée, elle prend tout, c'est une source d'énergie neutre inépuisable servant de matière première aux mondes qui créent de nouvelles architectures avec ces matériaux (un jour dans une conférence BDM l'a traité de "pute" j'étais d'accord avec cette image).
    Concernant l'ego, assujetti à l'âme, il vit émotionnellement l'évènementiel, n'étant pas neutre, ces émotions s'impriment dans son corps astral, là il y a récupération et siphonage des plans de la mort. Les mémoires de vies antérieures ne sont pas accessibles à l'humain involué, émotionnellement il ne supporterait pas le poids immoral du point de vue religieux ou spirituel, il en a bien assez a souffrir dans l'évènementiel inscrit dans l'agenda de son programme.
    Concernant l'école terrestre en tant qu'évolution pour l'âme, ces sont toutes les expériences positives et négatives qui sont une expérience et une école pour l'ego psychologique, qui font également évoluer l'âme sur un registre vibratoire. L'âme non polarisée à d'autres buts, lorsqu'elle est prête à fusionner ses énergies d'expériences avec celles de l'ego elle engage elle-même le processus énergétique pour faire descendre le principe de la volonté de la source dans l'ego.
    Il me semble que ta vision n'est pas antinomique avec la mienne, j'ai juste pris moins de raccourcis pour l'étayer car elle est issue d'une expérience personelle. Chacun à son expérience et son wifi connecté à sa propre source. Chacun pourra rapporter une vision selon où penche sa balance et où le curseur de cette balance se connecte pour éclairer sa vision selon sa propre expérience et là où il en est actuellement. Au stade où nous en sommes de notre évolution il me semble difficile d'obtenir un consensus avec autant de disparité dans l'échelle humaine de l'évolution.
    Merci encore Alain pour ta participation à cette ébauche d'étude sur l'âme, elle affine notre instruction à tous, elle n'est pas exhaustive, tout au contraire en devenir de grandes découvertes surprenantes pour notre ignorance. J'aime l'expression de Bernard "on peut pas être intelligent tout seul" le "génératif" nous aide à devenir intelligents avec les autres...

  • #33

    Edwige (samedi, 03 octobre 2020 06:20)

    BDM: " Avec les grandes périodes de la création, les plans se sont séparés parce que la lumière elle a perdu son énergie, la matière s’est densifiée, les plans se sont créés, les plans se sont séparés pour qu’il y ait des vagues de vie, différemment statués et pour qu’il se crée dans l’univers local ce qu’on appelle des enregistrements d’âmes, les âmes sont toutes enregistrées dans l’univers local.
    Pourquoi ?
    Parce que si les âmes n’étaient pas enregistrées, les âmes pourraient se perdre d’un plan à un autre, donc elles sont toutes enregistrées. Quand tu meurs, que tu arrives de l’autre bord, il y a quelqu’un qui te prend en charge, ils ont ton numéro, et puis le seul plan où les âmes sont réellement mises de côté, dématérialisées et c’est très rare que ça arrive, et quand ça se produit ces âmes-là sont envoyées sur des planètes dans l’univers local qui sont réellement des déserts cosmiques et elles sont obligées de rester là pendant très, très longtemps et elles n’ont aucune visite, et une âme qui est dans une condition comme ça, elle ne peut pas sortir de cette condition-là tant qu’on ne vient pas la rechercher un jour, et puis c’est le seul temps où une âme est réellement isolée, à part ça les âmes ne sont pas isolées dans l’univers.
    Donc la relation entre les plans et les âmes sont des relations qui sont extrêmement structurées, et la dérivation, le développement de ça au cours de l’évolution future, à partir du moment où l’Homme va refaire le contact avec les initiés de la lumière sur les plans subtils, éventuellement les mondes vont se structurer les uns par rapport aux autres, le mensonge n’existera plus, le mensonge cosmique n’existera plus et l’homme pourra passer, d’un plan à un autre, les morts pourront visiter sur le plan matériel et retourner sur leur plan, l’homme pourra aller en conscience morontielle, revenir sur leur plan, et puis la gang de Moroni là.
    Et puis toutes ces gangs-là, les chérubins, les séraphins et toute la gang pourront visiter l’homme, retourner sur leur plan, et il y aura dans l’univers local, je ne dis pas sur la Terre, il y aura dans l’univers local des relations totalement harmonisées entre les différentes sortes d’âmes qui existent dans l’univers local, et ça, ça fait partie des grands projets de l’évolution, ils sont très contents de ça, ils sont très nerveux en même temps parce qu’ils savent maintenant que l’homme est rendu à l’âge où il commence, si on regarde ça sur une longue échelle, il commence à reprendre le contrôle de son énergie, et c’est la psychologie évolutionnaire qui lui permettra de reprendre le contrôle de son énergie et devenir finalement un être qui a le droit d’aîné dans l’univers local. Et puis avoir le droit d’ainé c’est très important, parce que c’est comme avoir le droit de techniquement te véhiculer n’importe où, à volonté comme tu veux, une fois que tu as une conscience morontielle. PE 14 MAGNÉTISÉ PAR L'INVISIBLE