DEUX



Modus operandi



Écrire commentaire

Commentaires: 158
  • #1

    Josée (samedi, 13 mars 2021 18:44)

    Quelle frustration ? Canalise au lieu de t’obstiner !

  • #2

    Edwige (samedi, 13 mars 2021 18:45)

    Télépathiser vaut mieux pour échapper aux intrus

  • #3

    josée (samedi, 13 mars 2021)

    il y a toujours du subliminal intrusif en arrière d'une frustration, et c'est là qu'on la règle, la frustration, en ôtant à l'intrusion son statut subliminal

  • #4

    Edwige (dimanche, 14 mars 2021 06:40)

    régler une frustration en décapsulant la mémoire de privations affamantes

  • #5

    josée (dimanche, 14 mars 2021 08:04)

    le trembler, le malaise, le rencontrer au fond de ses cellules, le temps qu'il passe tout droit

  • #6

    Edwige (dimanche, 14 mars 2021 09:54)

    a ténacité est plus forte que le courage d'aller au fond des cellules quand tu sais qu'il y a toujours une lumière au bout du tunnel

  • #7

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 10:14)

    La ténacité fait la sourde oreille, elle se fiche de toutes contraintes, elle avance et passe par dessus visant sa lumière

  • #8

    Edwige (dimanche, 14 mars 2021 10:30)

    Ténacité et volonté deux couples inséparables

  • #9

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 10:43)

    Un couple où l'un se tient à la vision et l'autre l'y amène

  • #10

    Edwige (dimanche, 14 mars 2021 10:45)

    L'un donne son énergie matérielle, l'autre son potentiel éthérique

  • #11

    josèe (dimanche, 14 mars 2021 11:24)

    le matériel, l'éthérique, visages du vide

  • #12

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 12:33)

    Visages du vide plein sans fin

  • #13

    josée (dimanche, 14 mars 2021 12:57)

    interminable mitraille d'instants mauditement intelligents

  • #14

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 14:27)

    Sans rien d'autre pour abri que le plaisir de l'échange

  • #15

    josée (dimanche, 14 mars 2021 14:33)

    il n'y a pas d'abri pour moi, mais j'apprends peu à peu à encaisser la météo

  • #16

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 14:59)

    N'y a t il pas un temps pour tout ? tous les temps son cléments pour peu qu'on les prennent comme il sont comme s'accorder des temps de pauses au refuge de l'amitié fait aussi partie de mon parcours

  • #17

    josée (dimanche, 14 mars 2021 18:30)

    jadis c'était après la traversée des reliefs que l'autre randonneur et moi on trinquait à l'amitié. plus rien n'est requis maintenant qu'il y a la fréquence.

  • #18

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 19:20)

    De traversée en traversée tout se transforme peu à peu en nos sens que la vibration vient réajuster

  • #19

    josée (dimanche, 14 mars 2021 19:43)

    tout ce qui est travaillable en ce monde, ramené en un endroit, l'ego

  • #20

    Muriel (dimanche, 14 mars 2021 22:13)

    La dure observation de soi (souffrance de perdre ) ,percuté et par son humilité se voir pour "ça voir" .

  • #21

    Edwige (lundi, 15 mars 2021 02:52)

    l'ego subjectif se croit perdant, alors qu'à l'étage au dessus il thésaurise l'énergie de sa souffrance

  • #22

    josée (lundi, 15 mars 2021 11:48)

    tout est mathémathique. les chiffres perdent leur valeur standard quand ils pullulent et expriment un foisonnement dynamique, où la transmutation vibratoire doit clencher les bascules avant de faire table rase

  • #23

    Edwige (mardi, 16 mars 2021 04:41)

    Une transmutation des corps subtils, qui monte en taux vibratoire leurs énergies traversantes, permet au mental d'élaguer tout ce qui ne sert pas à son évolution.

  • #24

    josée (mardi, 16 mars 2021 09:33)

    la chimère sert à se faire couper la tête le jour où le bras est prêt, dûment préparé pour cela

  • #25

    Edwige (mardi, 16 mars 2021 18:00)

    Du bûcher au tas de cendres pour le vieil ego

  • #26

    josée (mercredi, 17 mars 2021 02:52)

    ayoy il couine comme un cochon mais non c'est mon imagination

  • #27

    Edwige (mercredi, 17 mars 2021 03:13)

    imagination astrale qui donne l'impression de sentir la couenne brûlée

  • #28

    josée (mercredi, 17 mars 2021 13:33)

    avec la conscience s'allume une réelle incandescence - pour l'heure encore en arrière plan et dont je doute encore qu'elle réchauffera mon coeur si froid

  • #29

    Edwige (mercredi, 17 mars 2021 15:45)

    le coeur est froid car il ne fraye pas avec l'amour astral, pour l'amour mental ce n'est pas encore le temps...

  • #30

    josée (mercredi, 17 mars 2021 20:19)

    amour apothéose de l'êtreté matérielle

  • #31

    Edwige (jeudi, 18 mars 2021 03:49)

    et de la sècheresse mentale

  • #32

    josèe (jeudi, 18 mars 2021 09:43)

    amour maîtrise des énergies

  • #33

    Edwige (jeudi, 18 mars 2021 15:37)

    Amour principe respect

  • #34

    josée (jeudi, 18 mars 2021 18:30)

    connaître toutes les saisons d'ici l'amour à l'horizon qui met partout sa direction

  • #35

    Mimi (jeudi, 18 mars 2021 21:03)

    Tout le monde court après l'amour, sans se souvenir qu'il est Partout

  • #36

    Edwige (vendredi, 19 mars 2021 02:02)

    Cette énergie, la plus colossale de toutes, est partout et bien cachée, comme le nez au milieu de la figure, pour nous rendre plus attentif et présent à elle

  • #37

    Mimi (vendredi, 19 mars 2021 08:28)

    Toujours pareil, plus c'est gros plus ça passe inaperçu... comme quoi, y a rien a chercher quand on est dedans. Mais voilà, c'est si facile à dire

  • #38

    Edwige (vendredi, 19 mars 2021 09:46)

    la parole n'est pas toujours synchrone avec l'énergie du double...

  • #39

    josée (vendredi, 19 mars 2021 10:03)

    la parole se présente à travers beaucoup de cycles de formation insérés les uns dans les autres, et se raffine sans fin comme une fractale

  • #40

    Mimi (vendredi, 19 mars 2021 17:47)

    dont le cycle "rebondissements" qui se combine à nos existences et nous entraîne à la descente de cette chère parole venue des éthers jusque dans nos chairs, nourrir la cellule et de là, la transmuter

  • #41

    josée (vendredi, 19 mars 2021 19:35)

    parole qui donne le pouls d'on est rendu où

  • #42

    Edwige (samedi, 20 mars 2021 07:14)

    rendu où le double seul le sait

  • #43

    josée (samedi, 20 mars 2021 11:10)

    un ego mental, individué, libre et qui se sait capable de tout prendre lirait sans broncher la carte de son parcours à venir

  • #44

    Mimi (samedi, 20 mars 2021 13:32)

    en connaissance du territoire ou en certitude de sa destination

  • #45

    josée (samedi, 20 mars 2021 14:53)

    la destination pose les éléments du voyage dans un étrange revirement chronologique

  • #46

    Mimi (samedi, 20 mars 2021 16:21)

    pour cela se tenir toujours prêt(e) à toutes éventualités et autres aléas durant le voyage. Et si s'élèvent des oppositions les prendre comme autant de défis qui permettront de s'apprendre davantage et de s'affranchir de chacune des limites. Que d'aubaines si on peut/veut les saisir

  • #47

    josée (dimanche, 21 mars 2021 01:45)

    on n'a pas le choix que d'avaler toutes les scènes de la journée, quel que soit notre niveau de volonté, de rébellion, de bouderie, d'illusionnement, de déception ou d'impuissance

  • #48

    Edwige (dimanche, 21 mars 2021 06:46)

    avoir le choix serait un libre arbitre absent de notre programmation, ça serait plutot encaisser ou trépasser, marcher ou crever

  • #49

    josée (dimanche, 21 mars 2021 09:12)

    si languir mettait chaque fois fin à nos jours, il n'y aurait plus de logique dans le psychologique. oui ça fait entrer un peu d'énergie mortelle, ça laisse un peu de pots cassés, une certitude à restaurer mais qui sait peut être qu'on s'est montré l'exemple par son contraire ?

  • #50

    Mimi (dimanche, 21 mars 2021 17:01)

    Les déséquilibres offrent de restaurer l'équilibre

  • #51

    Edwige (dimanche, 21 mars 2021 17:22)

    tout comme le balancier des deux plateaux de la conscience

  • #52

    Mimi (dimanche, 21 mars 2021 17:41)

    jusqu'à ce que le point central offre cet équilibre parfait, que l'on nomme au mieux " paix "

  • #53

    Edwige (dimanche, 21 mars 2021 17:57)

    et au pire "la crisse de paix"...

  • #54

    Mimi (dimanche, 21 mars 2021 18:10)

    ;-) ;-) pouce .... je me marre ... je passe mon tour

  • #55

    Edwige (dimanche, 21 mars 2021 18:15)

    � moi aussi �

  • #56

    josée (dimanche, 21 mars 2021 18:46)

    l'esprit est pure légereté. je beurrerais bien mes journées d'une bonne couche de légèreté

  • #57

    Mimi (dimanche, 21 mars 2021 20:05)

    cela est entre nos mains, éloignons de nous tout ce qui nous en fait obstacle... il en est de notre volonté objectivée

  • #58

    Josée (dimanche, 21 mars 2021 21:30)

    oui ! qui veut peut ! tous les obstacles sont neutralisables par la volonté !
    ce qui est "moins merveilleux" c'est que les besoins s'actualisent dans un temps, qu'il faudra laisser le temps les placer un après l'autre, les obstacles à neutraliser

  • #59

    Edwige (lundi, 22 mars 2021 03:27)

    tout est juste et à sa place, y compris ce qui nous semble en désordre, sans plus ni moins

  • #60

    josée (lundi, 22 mars 2021 09:30)

    oui ! la vie, c'est de l'ordre. la vie place les choses. elle dépoussière, elle nettoie. l'oeil s'habitue, s'ajuste, il reconnaît le travail qui est fait derrière les faits.

  • #61

    Edwige (lundi, 22 mars 2021 09:44)

    une orchestration invisible qui connaît et gère la partition, afin pour nous, de mieux focusser sur ce que l'on à a faire

  • #62

    josée (lundi, 22 mars 2021 12:34)

    transmuter c'est voir un soutien technique là où on voyait une persécution

  • #63

    Mimi (lundi, 22 mars 2021 15:02)

    Ce qui un jour était entrave se révèle le lendemain outil

  • #64

    Mimi (lundi, 22 mars 2021 17:20)

    tout comme ce qui peut s'avérer outil peut devenir entrave... tout à sa place, en son temps

  • #65

    Edwige (lundi, 22 mars 2021 18:36)

    qui ne se fie pas aux apparences saura voir que là où le bât blesse c'est là qu'il fallait guérison

  • #66

    Mimi (lundi, 22 mars 2021 20:40)

    toujours là où est la souffrance se présente et se propose une invitation à réajustement

  • #67

    Nathalie Colbert (lundi, 22 mars 2021 22:13)

    et lorsqu'on se réajuste, la montagne insurmontable disparaît et fait place à de nouvelles possibilités et à un potentiel auquel on ne croyait pas, mais il est toujours là, en attente de notre disponibilité à regarder en avant, et non plus en arrière : tout oublier pour pouvoir tout recréer!

  • #68

    Wolf (lundi, 22 mars 2021 22:38)

    faire de chaque instant un instant nouveau se permettant tous les possibles pour sa reconstruction

  • #69

    josée (mardi, 23 mars 2021 02:09)

    se permettre de réaliser l'impossible besoin qu'on a découvert qu'on a... ah l'horrible, l'impossible besoin d'aller dans sa faiblesse

  • #70

    Nana (mardi, 23 mars 2021 06:41)

    Ces rebondissements sont ces choses en latences qui afin trouvent leur place, propulsés par là où l'autre va avec ses mots, chacun dans sa direction, dans une vibration commune, celle de l'instantaneité.

  • #71

    Edwige (mardi, 23 mars 2021 08:28)

    une latence qui émerge de l'énergie vibratoire des mots dont la naissance inédite et fugace est démunie de mémoires

  • #72

    Mimi (mardi, 23 mars 2021 10:41)

    mots qui se créent, s'invite au fur et à mesure... sur mesure

  • #73

    josée (mardi, 23 mars 2021 13:22)

    tout est mathématique : quoi, qui, quand, comment descend l'esprit, comment s'oriente chaque personne

  • #74

    Wolf (mardi, 23 mars 2021 14:47)

    cela en relation directe avec l'expérience de chacun(e) ou encore de programmations ?

  • #75

    josée (mardi, 23 mars 2021 17:25)

    chacun est un projet où se concentre la créativité universelle sous une forme à nulle autre pareille

  • #76

    Mimi (mardi, 23 mars 2021 21:47)

    un projet cosmique de rassembler les parties éparses de notre Moi répandu sur d'autres dimensions pour les réunifier à l'unité de notre esprit

  • #77

    Edwige (mercredi, 24 mars 2021 00:06)

    un projet ambitieux du double de s'incarner dans le véhicule matériel de sa contrepartie terrestre

  • #78

    josée (mercredi, 24 mars 2021 01:42)

    ... peut être le chef d'oeuvre des circuits universels ! moi ce qui m'ébrrlue toujours c'est la coordination des milliards de projets de fusion qui se préparent sur la terre

  • #79

    Wolf (mercredi, 24 mars 2021 16:53)

    oui, chef d'oeuvre universel qui depuis la vision d'un égo peut paraître encore bien trop vertigineux

  • #80

    Edwige (mercredi, 24 mars 2021 23:35)

    vertige dont on doit vite se guérir si on veut arpenter les crêtes épineuses du mental

  • #81

    josée (jeudi, 25 mars 2021 01:16)

    l'altitude est-elle même perceptible si on parle de taux vibratoire ? elle n'est qu'une mesure, et vu qu'en montant on perd la mémoire des repères extérieurs...

  • #82

    Mimi (jeudi, 25 mars 2021 09:28)

    effectivement tout est question de vision plus ou moins ajustée depuis le plan mental... les effets d'optiques par exp pour imager le fait que plus le taux vibratoire s'élève plus ça grimpe dans les hauteurs alors qu'on peut se trouver au fond d'un puis et vibrer intérieurement à de bien hautes fréquences... et si de plus la mémoire est perdue alors là ... y a plus ka passer à un autre plan de conscience ;-) ;-)

  • #83

    Edwige (jeudi, 25 mars 2021 10:06)

    l'espace temps n'est pas le même que celui de la conscience de notre doublure sans ego ni mémoire, cet espace temps est déjà dans une autre dimension, toujours reliée à soi

  • #84

    josée (jeudi, 25 mars 2021 12:03)

    on a au moins deux sortes de puissance, une dans chaque dimension, et ce deux puissances par rapport au temps, celle collée dessus et celle qui en est libre à un point incommensurable

  • #85

    Josée en plus clair (jeudi, 25 mars 2021 17:03)

    dans notre dimension temporelle, on a la puissance de coller au temps.
    dans notre dimension atemporelle, on a la puissance de survoler le temps.

  • #86

    Mimi (jeudi, 25 mars 2021 18:40)

    voilà de quoi exceller dans les déplacements inter-dimensions, depuis la conscience, dans le "sur place" de l'instant, sans déplacement

  • #87

    Josée (jeudi, 25 mars 2021 21:35)

    la volonté c'est le sur place qui s'est bien posé sur l'instant.
    l'intelligence, c'est le retour de communication depuis un plan hors du temps.
    télépathiser c'est voyager entre les deux étages.

  • #88

    Mimi (jeudi, 25 mars 2021 22:07)

    et l'Amour qui les accompagne

  • #89

    josée (vendredi, 26 mars 2021 01:44)

    les fois où j'ai senti l'amour, j'avais en même temps les énergies de l'échange avec autrui, zéro spiritualité, zéro mémoire, maximum volonté, maximum intelligence

  • #90

    Mimi (vendredi, 26 mars 2021 08:15)

    pour ma part je dirais qu' il s'impose en une fraction de seconde comme un état de pleine conscience

  • #91

    Josée (vendredi, 26 mars 2021 14:16)

    l'amour ne m'a fait son coucou ici bas que lorsque j'étais en plein dénouement d'un vrai gros noeud relationnel

  • #92

    Mimi (vendredi, 26 mars 2021 17:55)

    instant d'éternité qui laisse en soi son emprunt à jamais

  • #93

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 03:05)

    cet élan de vie qui s'exprime authentiquement et respectueusement dans les échanges réciproques, équitables, horizontaux, avec une belle générativité.

  • #94

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 08:50)

    et grâce auquel nous balbutions à la Vie

  • #95

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 08:54)

    cette vie qui nous donne ce qu'on a besoin de vivre pour devenir "conscients" ni plus ni moins

  • #96

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 09:03)

    Sachant cela... avancer .... tranquillement

  • #97

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 09:05)

    oui pas à pas sans se demander ce qu'il y aura sous le pas suivant, on est confiant dans tout ce que le double met sous nos pas

  • #98

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 09:25)

    c'est si bon d'être dans le dénuement de cette simplicité...

  • #99

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 09:38)

    l'intelligence toute nue, sans artifice, est si simple en réalité

  • #100

    Mimi (samedi, 27 mars 2021)

    et pourtant on peut observer combien elle peut en devenir effrayante ou ennuyeuse pour l'égo qui a peur de tant de simplicité... alors qu'elle nous suffit à elle seule, elle nous offre sa vitale complétude

  • #101

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 09:58)

    en effet les egos chevauchés lucifériquement, qui ne vivent que d'énergies astrale négatives, donc très polarisées, sont réellement incommodés par une simplicité qui ne convient pas à leur architecture mentale

  • #102

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 10:15)

    voilà qui répond en plein à une observation qui depuis toute jeune m'a toujours interpellé... encore un éclairage qui vient soulever un voile

  • #103

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 10:20)

    c'est par l'expérience avec ces personnalités dichotomiques que l'instruction nous aide, quand c'est notre temps de le savoir par résonance avec ces expériences, à soulever le voile des manipulations astro-spirituelles. Nous n'y échappons que dans la conscientisation sur le champs, dans l'instant présent qui oblige à vivre que du présent, non du passé, ni du futur

  • #104

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 11:02)

    effectivement, l'instant ne fait que recueillir l'observation expérientielle

  • #105

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 11:12)

    cet instant qui est un échos renvoyé par une instruction engrammées en nous. Elle réveille ce que nous savions déjà, mais avait besoin d'être confirmée par l'expérience évènementielle et par la vibration de la source, qui habite l'instruction

  • #106

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 11:42)

    instruction qui se propage et se met à disposition de celui qui en a la nécessité, au moyen de l'excellence parfaite de son intelligence qui emprunte toutes les voies possibles à l'oeuvre d'un progrès, pouvant passer par mille filtres, aussi bien que celui de l'écoute en soi-même ou encore celui de l'amitié

  • #107

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 11:45)

    tant de filtres qui en fait ne sont que des protections placées par le double dans notre processus initiatique, comme on protège ses yeux du soleil lors d'une éclipse solaire

  • #108

    josée (samedi, 27 mars 2021 13:13)

    l'astral peut tout contaminer : notre relation au soleil, notre relation à la galaxie, à l'astrologie, à l'élémental, au temps etc. rien à faire, aussi bien nous retenir de courir vers ce qui nous éblouit justement parce que ça nous éblouit. si ça nous échappe encore, on ne peut qu'en pervertir la présence dans notre vie.

  • #109

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 18:53)

    autant apprivoiser cet astral pour l'amener à nos ordres et pas à son assujettissement... ce n'est pas une idée aussi folle car plus on retourne "conscients" au monde de la mort plus on réveille ceux qui redescendront dans la matière y compris nous même

  • #110

    Josée (samedi, 27 mars 2021 20:54)

    je pourfends l'astral pourtant tellement plus puissant que tous mes moyens... si j'en fais éclater la vitrine avec mon propre rayon tel qu'il jaillit de son fourreau hors du temps, effort exténuant mais qui s'ajoutant aux autres fois me rapproche d'avoir un pouvoir sur l'astral, l'astral élémental pour commencer je crois.

  • #111

    Edwige (dimanche, 28 mars 2021 09:46)

    déjà commencer par l'astralité en soi, celle d'autrui, puis rendu sur ce plan ce sera plus facile

  • #112

    josée (dimanche, 28 mars 2021 12:44)

    le manque de véritable attention objective multidimensionnelle qu'on a pour soi, pour autrui, pour son corps, échappe aux efforts qu'on peut faire en ce sens

  • #113

    Mimi (dimanche, 28 mars 2021 14:41)

    les efforts sont épuisants alors que la volonté nous porte

  • #114

    josée (dimanche, 28 mars 2021 18:49)

    la volonté facilite ma vie mais la générer me donne de la fatigue au plan physique.

  • #115

    Edwige (dimanche, 28 mars 2021 19:47)

    Nous croyons être égaux et ça donne le sentiment de connaitre les autres à partir de soi-même, c'est une illusion. Les âmes et les egos sont tous différents, chacun nait avec des forces et des faiblesses, ce qui fait le bonheur de certains fait le malheur des autres, utilisons ce que nous avons, tout est programmé pour chacun de nos besoins, il n'y a que l'ego qui n'est jamais satisfait

  • #116

    josée (dimanche, 28 mars 2021 22:19)

    l'échange m'aide à mettre mon vécu sur la table sans l'étiqueter, il m'aide à accepter chaque vécu dans sa simplicité, comme un tableau mêlant problème et solution, problèmes spirituels ou d'agitations ou tensions psychosomatiques, etc. d'ennui aussi ! ou de souci etc. c'est des yeux pour le moins divers qui se penchent sur la table.

  • #117

    Edwige (lundi, 29 mars 2021 08:12)

    certains ne voient que des solutions là où d'autres imaginent et anticipent que des problèmes ou leurs problèmes

  • #118

    josée (lundi, 29 mars 2021 12:36)

    l'ensemble de l'expérience d'une personne ne cesse de mêler les cartes pour optimiser sa résilience. les zones de forces ou de faiblesses sont sollicitées à tour de rôle. elles peuvent même changer de place, les forces devenant des faiblesses et vice versa.

  • #119

    Mimi (lundi, 29 mars 2021 13:14)

    ce qui nécessite autant de démêlages et réajustements pour une remise en ordre et de mise en avant d'autorité éclairée de l' instant

  • #120

    josée (lundi, 29 mars 2021 15:23)

    l'ordre demande de se désidentifier et détacher de TOUTE image de soi

  • #121

    Mimi (lundi, 29 mars 2021 17:13)

    rien ne saurait être réellement transmuter sans cela

  • #122

    Edwige (mardi, 30 mars 2021 15:48)

    une transmutation nécessite un reset d'absolument tout ce qui a conditionné et formaté la personnalité

  • #123

    Mimi (mardi, 30 mars 2021 16:45)

    en cela, peut on dire qu'une transmutation ne peut s'opérer sans la participation et coopération conscientisée observatrice de l'égo qui neutralise depuis sa volonté dirigée ?

  • #124

    Edwige (mardi, 30 mars 2021 17:19)

    la volonté arrive a bout de tout, encore faut-il que l'ego en ait bien intégré l'énergie

  • #125

    Mimi (mardi, 30 mars 2021 18:07)

    cela semble si simple de partir de la volonté pour arriver à bon port ! et pourtant... c'est bien de là que tout s'amorce

  • #126

    Edwige (mardi, 30 mars 2021 18:14)

    oui la volonté est le bouton starter qui déclenche l'enchaînement de ce qui est bon pour notre évolution, quand bien même les "chiantitudes", qui vont avec, accentuent les languissements que ça s'arrête...

  • #127

    josée (mardi, 30 mars 2021 18:58)

    même quand l'heure est aux prolongations d'alanguiguissements, ça reste que c'est pour attirer le doigt vers le commutateur d'énergie pure. c'est juste qu'il y a un fort champ de forces contraires à surmonter pour arriver jusque là

  • #128

    Mimi (mardi, 30 mars 2021 19:03)

    la volonté tient tout son mérite à nous motiver dans les passages "chiantiques", pourvu qu'on la mette en avant toute... voiles dehors ; combien encore n'ont pas la force de la hisser ou encore l'ignore ou la jette par dessus bord

  • #129

    josée (mardi, 30 mars 2021 22:40)

    renoncer à incarner une pleine centricité, ça peut aussi être une forme de volonté, utile des fois pour intégrer des aspects plus discrets de l'intelligence. par exemple renoncer à sa centricité fait parfois intégrer l'intelligence qui se cache dans un manque de centricité apparent, permettant un déséquilibre qui peut s'avérer éclairant. autre exemple de volonté plus cachée, celle de se respecter dans son budget énergétique en arriérage

  • #130

    Edwige (mercredi, 31 mars 2021 05:08)

    nous pouvons également renoncer à incarner l'amour en tant que principe avec un grand A qui, jusqu'ici n'était qu'une manifestation astralo-spirituelle, vampirique et possessive, pour laisser place au développement de plus d''intelligence en soi. Les déséquilibres émotionnels qu'entraînent les attachements, en tant que prise d'otage affectifs, font que l'on se respecte davantage dans notre capital énergétique qui n'est pas inépuisable au long court. Les amitiés fiable et fidèles, avec comme toile de fond réciprocité, équité et respect, contiennent toute l'énergie dont on a besoin pour évoluer en partenariat conscient

  • #131

    josée (mercredi, 31 mars 2021 12:31)

    j'aime la variété des moyens utilisables pour faire la paix avec les petits irritants qui me viennent à force de fréquenter le monde...
    ces comportements que je trouve irritants, eux, ne sont pas très variés, étant limités à mes propres points d'irritabilité, mais mes approches d'eux le sont

  • #132

    Mimi (mercredi, 31 mars 2021 18:59)

    tout est bon à prendre pour apprendre à les laisser aller

  • #133

    Edwige (mercredi, 31 mars 2021 19:29)

    baisser le rideau sur ce qui nous pilorétracte dans ce monde limite notre réactivité face à lui

  • #134

    Mimi (mercredi, 31 mars 2021 21:33)

    ce qui permet de prendre bien du recul sur la densité de ce monde, privilégiant la créativité à la réactivité

  • #135

    Josée (mercredi, 31 mars 2021 22:42)

    je me sens à mon plus créatif quand je navigue sur la ligne des eaux entre ma capacité à passer dessus certaines choses et ma décisivité à ne PAS accepter certaines choses

  • #136

    Edwige (jeudi, 01 avril 2021 11:05)

    il y a un espace infini entre ce qu'on accepte et ce qu'on refuse, ce que l'on refuse venant surtout de ce que l'on sait qu'on ne peut plus dans sa vie. Il arrive qu'on accepte de plus en plus ce qu'on ne veut pas parce que c'est évolutif pour l'ego, il apprend à ne plus rien désirer, laisser venir à lui ce qui doit venir, il devient neutre comme l'âme qui prend tout pour son évolution.

  • #137

    Mimi (jeudi, 01 avril 2021 12:16)

    résultat d'un égo qui devient si transparent que plus rien ne saurait troubler ou entraver sa paix

  • #138

    josée (jeudi, 01 avril 2021 12:24)

    gagner en transparence élargit le débit canalisé autant en éther qu'en astral, mais l'éther croissant réussit de mieux en mieux à éclairer la sélectivité de l'ego dans le bilan constamment renouvelé qu'il conclut de sa perception

  • #139

    Edwige (jeudi, 01 avril 2021 15:06)

    la différence entre "canalisation" et "télépathie", ou télépsychie, est notoire et saute au yeux. Ce qui est "canalisation" vient de l'astral incautionnable car ça ne vibre pas dans nos cellules

  • #140

    josée (jeudi, 01 avril 2021 17:59)

    l'énergie en voie de pènétration est toujours mentale et restitue au verbe tout son pouvoir

  • #141

    Mimi (jeudi, 01 avril 2021 20:28)

    de la qualité du verbe se détermine le type de pouvoir

  • #142

    Edwige (vendredi, 02 avril 2021 06:16)

    la qualité du verbe est déterminante dans l'orientation du pouvoir, ou des manipuations, de l'ego sur d'autres ego

  • #143

    Mimi (vendredi, 02 avril 2021 09:35)

    La différence vibratoire de la parole entre une source et une autre, apparaît et transparaît par ce qu'elle génère de clarté intelligente prompte à élever la matière, depuis le mental supérieur de l'égo jusque dans la descente de sa matière, ou bien dans une interférence embrouillant le mental de celui ci

  • #144

    Edwige (vendredi, 02 avril 2021 11:48)

    ce qui se génère intelligemment coule comme l'eau de source sous la plume, les interférences seraient ces roches qui dévient le courant énergétique pour passer à côté de la plaque

  • #145

    Mimi (vendredi, 02 avril 2021 20:24)

    les interférences ne sauront jamais empêcher l'eau de source de couler... sinon juste temporairement entraver

  • #146

    Edwige (samedi, 03 avril 2021 02:03)

    les entraves ou tests dans le processus sont les indicateurs de notre volonté à poursuivre ce qui est déjà commencé

  • #147

    Mimi (samedi, 03 avril 2021 14:17)

    entraves ou tests d'autant plus nécessaires et importants qu'ils déterminent nos capacités de transmutations pour l'égo en voie de conscientisation

  • #148

    Edwige (samedi, 03 avril 2021 16:46)

    capacité de transmutations tels des accouchement répétés de soi-même

  • #149

    Mimi (lundi, 05 avril 2021 10:06)

    où chacune des suffocations laisse place à un souffle léger et nouveau

  • #150

    Edwige (mardi, 06 avril 2021 07:35)

    une fois libérés des suffocations relationnelles un souffle nouveau passe au travers de notre respiration

  • #151

    Mimi (mardi, 06 avril 2021 10:36)

    et ainsi telles les balises ...les étapes se franchissent... les unes après les autres...

  • #152

    Edwige (mardi, 06 avril 2021 11:39)

    comme une échelle aux barreaux sans fin que l'on ne peut gravir qu'un par un, sans enjamber un seul

  • #153

    Mimi (mardi, 06 avril 2021 12:26)

    (re)montées... non plus cette fois mécaniques mais vibratoire et énergétiques qui poussent et portent l'égo par les vents du double cosmique qui souffle de ses mots inspirants depuis les plans éthériques

  • #154

    Edwige (mercredi, 07 avril 2021 08:14)

    l'inspiration créative ne venant plus de l'intuition ou des mémoires de l'âme mais d'un zéphyr niveau de l'énergie de notre double

  • #155

    Mimi (mercredi, 07 avril 2021 13:36)

    la reconnaissance de l'une des inspiration laisse l'ombre d'une empreinte ... l'autre apparaît de sa pure lumière sans reflet

  • #156

    Edwige (mercredi, 07 avril 2021 18:16)

    une lumière qui s'actionne à chaque rebondissements de ricochets

  • #157

    Mimi (mercredi, 07 avril 2021 21:18)

    et qui éclaire toujours un peu plus tous les égos qui lancent leurs galets

  • #158

    Edwige (jeudi, 08 avril 2021 07:08)

    un lancé de galets qui pousse toujours plus loin une communication de double à double