TROIS



Modus operandi



Écrire commentaire

Commentaires: 151
  • #1

    Josée (samedi, 13 mars 2021 18:48)

    Personne ne comprend la même chose que toi. Un jour ça sera le temps pour ça.

  • #2

    Edwige (samedi, 13 mars 2021 18:48)

    Ton unicité est passagère en son temps tu réuniras toutes tes dimensions.

  • #3

    josée (samedi, 13 mars 2021)

    être = devenir (pleinement unique)

  • #4

    Edwige (dimanche, 14 mars 2021 06:41)

    pleinement unique avec toutes les dimensions intégrées

  • #5

    josée (dimanche, 14 mars 2021 08:01)

    l'homme de la terre apprendra à s'assumer dans toutes ses réactions

  • #6

    Edwige (dimanche, 14 mars 2021 08:07)

    assumer ses réactions sans les observer en tant que bonnes ou mauvaises

  • #7

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 10:16)

    simplement parce qu'elles s'imposent naturellement comme le prolongement de l'instant

  • #8

    Edwige (dimanche, 14 mars 2021 10:32)

    Des instants qui ne sont ni bons ni mauvais quand notre météo interne s'adapte aux variations du climat ambiant

  • #9

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 10:49)

    Parce que l'égo se fait absent et que rien ne l'incommode pourvu que le respect soit présent

  • #10

    josée (dimanche, 14 mars 2021 11:27)

    mater non pas l'être qui s'exprime mais le juge qui nous prend la tête

  • #11

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 13:22)

    Le juge qui prend la tête de l'être qui s'exprime, édite la loi de sa propre potence

  • #12

    josée (dimanche, 14 mars 2021 14:11)

    croire à la légitimité du juge, c'est s'acheminer vers le test de la potence shcrouik

  • #13

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 14:33)

    Rien de rien ne peut être pris au sérieux dans ce monde, encore moins ses lois

  • #14

    josée (dimanche, 14 mars 2021 15:26)

    se prendre au sérieux, c'est tourner le dos au spectacle de la vie pour se "payer" un supposé répit en niant le fait qu'il coûte cher le répit !

  • #15

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 18:02)

    Tout à un coût, plus ou moins élevé selon le rythme du temps de chacun à s'acquitter de lui-même

  • #16

    josée (dimanche, 14 mars 2021 18:34)

    temps et souffrance, tellement synonymes, autant pour passer de l'involution à l'évolution que pour arriver à exercer sa volonté réelle

  • #17

    Mimi (dimanche, 14 mars 2021 19:24)

    Cette volonté réelle qui se décroche à coups de coût de sa personne

  • #18

    josée (dimanche, 14 mars 2021 19:45)

    le coût d'entrée est gigantesque, c'est une métamorphose

  • #19

    muriel (dimanche, 14 mars 2021 22:17)

    Le coût de se perdre ,de perdre pour renaitre .Pour Etre .

  • #20

    Edwige (lundi, 15 mars 2021 03:04)

    La volonté réelle c'est accepter de mourir à son vieil ego, seul prix exorbitant a payer pour renaître de ses cendres

  • #21

    josée (lundi, 15 mars 2021 11:54)

    et un coup de glaive en travers des maudits pipelines qui nous couvraient noir sur blanc d'une identité stroboscopique !

  • #22

    Edwige (mardi, 16 mars 2021 04:43)

    la fausse identité, le faux ego c'est encore de croire être ce qu'il n'est pas en réalité

  • #23

    josée (mardi, 16 mars 2021 09:29)

    qualités et défauts ne sont pas l'ego puisqu'il va les perdre. ils sont juste les titres d'épisodes à venir.

  • #24

    josée en plus clair (mercredi, 17 mars 2021 13:48)

    qualités et défaut dèfinissent mon avenir à mesure qu'ils se précisent

  • #25

    Edwige (mercredi, 17 mars 2021 15:47)

    s'encombrer de ces scories de la personalité c'est être aveugle sur la toile de fond de notre réelle identité.

  • #26

    josée (mercredi, 17 mars 2021 20:21)

    voir l'inconscience en soi génère la volonté de s'en désencombrer

  • #27

    Edwige (jeudi, 18 mars 2021 03:51)

    un harassant travail sur un chantier colossal

  • #28

    josée (jeudi, 18 mars 2021 09:52)

    sur le point du moment présent, se livrer à intègrer des millénaires de mémoire

  • #29

    Edwige (jeudi, 18 mars 2021 15:40)

    Désintégrer ces mémoires, n'en garder que les énergies d'expériences qui ont laissé des millénaires de souvenirs

  • #30

    josée (jeudi, 18 mars 2021 18:34)

    respecter dans l'expérience la présence d'une énergie qui détient tout de mon vécu dans son travail mathématique

  • #31

    Mimi (jeudi, 18 mars 2021 21:17)

    tout se qui contient du respect dénote le résultat d'énergies d'expériences, tout comme l'absence de respect marque un manque d'expériences

  • #32

    Edwige (vendredi, 19 mars 2021 01:58)

    dans toutes expériences, subjectivement vécues ou estimées bonnes ou mauvaises, il y a une énergie dépolarisée qui servira, en temps voulu, à la fusion de toutes nos dimensions éparses

  • #33

    Mimi (vendredi, 19 mars 2021 08:31)

    Rien ne se perd, même le subjectif est en gestation d'objectivité, objectivité synthèse de toutes les étapes conscientisées

  • #34

    Edwige (vendredi, 19 mars 2021 09:47)

    la synthèse représente l'apothéose d'un processus réussi

  • #35

    josée (vendredi, 19 mars 2021 09:58)

    nous aurons le coeur à l'ouvrage dès les glorieuses retrouvailles du réel de chaque aspect de notre unité enfin harmonisée

  • #36

    josée (vendredi, 19 mars 2021 16:05)

    mon rêve : apprendre à travailler dans un total anonymat

  • #37

    Mimi (vendredi, 19 mars 2021 17:54)

    l"évoquer c'est déjà y goûter

  • #38

    josée (vendredi, 19 mars 2021 19:44)

    définir son rêve par contraste avec son manque et pouvoir en conséquence mieux distinguer ce qui lui nuit

  • #39

    Edwige (samedi, 20 mars 2021 07:15)

    ce qui nuit à l'ego est au fond de lui-même

  • #40

    josée (samedi, 20 mars 2021 11:13)

    c'est des oubliettes de nos propres structures psychologiques que montent les relents de tous nos désagréments

  • #41

    Mimi (samedi, 20 mars 2021 13:35)

    quoi de mieux pour faire du neuf pourtant... rien de tels que des remontées... mécaniques pour les neutraliser à la lumière de la conscientisation

  • #42

    josée (samedi, 20 mars 2021 14:56)

    le temps comme engrenage mécanique qui mine de rien fait remonter exactement la vieillerie qui a besoin de sa petite séance d'exposition au soleil

  • #43

    Mimi (samedi, 20 mars 2021 16:26)

    dans une nudité qui laisse apparaître son propre soleil

  • #44

    josée (dimanche, 21 mars 2021 01:41)

    absolument tout est vibratoire et chemine vers sa réintégration à l'éther

  • #45

    Edwige (dimanche, 21 mars 2021 06:49)

    une réunification des dimensions éthériques de soi éparses dans les trous noirs de notre galaxie interne

  • #46

    josée (dimanche, 21 mars 2021 09:18)

    une seule victoire rassembleuse pour lesinnombrables corps à corps menés sur nos divers fronts existentiels à répérer l'involution en suspension... tant de chagrins orphelins dans les recoins de notre fondation

  • #47

    Mimi (dimanche, 21 mars 2021 17:03)

    Ce n'est que lorsque l'esprit chapeaute l'ensemble des corps que cela finit par vibrer à l'unisson

  • #48

    Edwige (dimanche, 21 mars 2021 17:23)

    comme dans une chorale dirigée par un bon chef d'orchestre

  • #49

    Mimi (dimanche, 21 mars 2021 17:43)

    ;-) tout étant question de gestion et de rythme dans leur harmonisation

  • #50

    Edwige (dimanche, 21 mars 2021 18:00)

    pour que la voix, délicieuse de paroles, soit accompagnée du meilleur son

  • #51

    Mimi (dimanche, 21 mars 2021 18:15)

    l'échange créatif résonne dans sa fluidité

  • #52

    josée (dimanche, 21 mars 2021 18:41)

    l'échange créatif incarne la fluidité dans une multiplicité de vibrations circulant à travers et entre les interlocuteurs

  • #53

    Mimi (dimanche, 21 mars 2021 18:49)

    que le pouvoir de l' Esprit se plaît à harmoniser et instruire lorsque l'énergie circule et vibre sur une même longueur d'onde entre les personnes

  • #54

    Josée (dimanche, 21 mars 2021 21:23)

    à partir d'une certaine longueur d'onde commune aux interlocuteurs, la fluidité de l'énergie, telle la crue dûe à la fonte des vieilles neiges, défait les pires embâcles ou noeuds de jugement

  • #55

    Edwige (lundi, 22 mars 2021 03:30)

    les crues font s'effondrer les barrages où toutes les eaux se mêlent

  • #56

    josée (lundi, 22 mars 2021 09:23)

    quand toute la drave se rejoint, les formes sont moins distinctes, quelle est à soi, quelle est à l'autre, quelle est facile, quelle est supposée être difficile ? le miroir de soi en devient plus énergisant


    (drave = ensemble des tronçons frais bûchés jetés dans les rivières l'hiver par les bûcherons, la débâcle de mars les emportera vers les moulins à scie)

  • #57

    Edwige (lundi, 22 mars 2021 09:25)

    toutes ensembles sous la scie pour construire l'architecture du monde nouveau

  • #58

    josée (lundi, 22 mars 2021 12:38)

    la scie de l'esprit tourne dans chaque atome, le neuf pouvant être créé à partir du brin de scie de l'illusion

  • #59

    Wolf (lundi, 22 mars 2021 14:52)

    et l'illusion démasquée devient le tremplin donnant élan vers le réel

  • #60

    Edwige (lundi, 22 mars 2021 18:37)

    le réel tout nu derrière le vernis du mensonge

  • #61

    Mimi (lundi, 22 mars 2021 20:49)

    le problème avec le mensonge est qu'il est parfois si gros ou parfois si bien caché, qu'il faut devenir un expert détective pour le démasquer. Question d'entraînements !

  • #62

    Nathalie Colbert (lundi, 22 mars 2021 22:16)

    C'est un entraînement à cesser de l'aimer, de le chérir, de le faire soi, de l'assimiler comme si nous étions un. S'en dissocier, et retrouver notre identité réelle.

  • #63

    Wolf (lundi, 22 mars 2021 22:46)

    Si on se rappelle que le mensonge n'aura de cesse que de nous hypnotiser pour mieux nous tirer vers le bas, cela facilite la dissociation, pourvu qu'une volonté objectivée d'accéder au réel de nous-même soit à la mesure de la lumière qui guide nos pas

  • #64

    josée (mardi, 23 mars 2021 02:13)

    c'est la souffrance vibratoire qui crée une nouvelle mémoire et forge la direction vers ce qu'on veut pu, qu'on a besoin d'éviter

  • #65

    Edwige (mardi, 23 mars 2021 08:30)

    la souffrance vibratoire brûle les souvenirs de l'âme pour ne garder que l'énergie des souvenirs, une nouvelle mémoire remplie d'énergies vibratoires

  • #66

    Mimi (mardi, 23 mars 2021 10:42)

    qui se fait "Savoir"

  • #67

    josée (mardi, 23 mars 2021 13:20)

    le passé, le présent, le futur... avoir, savoir, être

  • #68

    Mimi (mardi, 23 mars 2021 14:49)

    Tout cela à la fois qui se décline et se déroule à chaque instant en un mouvement évolutif perpétuel

  • #69

    josée (mardi, 23 mars 2021 17:31)

    le programme, mine de rien, est un fleuve de créativité où tout se décline à partir de sa propre cohérence globale

  • #70

    Mimi (mardi, 23 mars 2021 21:52)

    déroulement sans chaîne ni mémoire qui s'actualise en un mouvement de pur créativité renouvelé

  • #71

    Edwige (mercredi, 24 mars 2021 00:08)

    lorsqu'on a trouvé le début du fil la bobine créative se déroule seule à l'infini

  • #72

    josée (mercredi, 24 mars 2021 01:49)

    comme le fil d'ariane, ça fait sortir du labyrinthe parental, sauf que ce fil là, il faut absolument le ramasser par son commencement
    l'équation : pensée = manipulation

  • #73

    Wolf (mercredi, 24 mars 2021 16:54)

    Les pensées c'est comme une machine à broyer depuis laquelle il nous faut faire notre tri sélectif, à chacun de préserver les meilleures et de virer les usagées

  • #74

    Edwige (mercredi, 24 mars 2021 23:37)

    oui une écologie efficace pour éviter de mélanger ce qui n'a pas à l'être

  • #75

    josée (jeudi, 25 mars 2021 01:12)

    par la pensée on pourvoit en substance ce qui n'existe même pas, tel le souvenir d'un épisode récent par exemple !

  • #76

    Mimi (jeudi, 25 mars 2021 09:31)

    la pensée reste elle "abstraite" tant que le mot créateur ne la manifeste ?

  • #77

    Edwige (jeudi, 25 mars 2021 10:08)

    99% de nos pensées ne possèdent pas l'intelligence de l'énergie du double, 1% de ces pensées est la main qui fabrique les ailes des mots

  • #78

    josée (jeudi, 25 mars 2021 12:04)

    il y a toute la différence du monde entre zéro et un, surtout quand le un est enceinte

  • #79

    Josée en plus clair (jeudi, 25 mars 2021 17:05)

    notre créativité est naissante mais étant autogénératrice, elle ne peut que s'expandre

  • #80

    Mimi (jeudi, 25 mars 2021 18:48)

    l'entraînement à la créativité est permanent, nous y participons dans une mort et renaissance conscientes ou inconscientes mais allant vers une créativité vivifiée se révélant toujours plus conscientisée

  • #81

    Josée (jeudi, 25 mars 2021 20:58)

    il nous périodiquement donné de réaliser qu'on est pas ce qu'on pense et d'ainsi goûter à une révélation, un dévoilement, une naissance

  • #82

    Mimi (jeudi, 25 mars 2021 22:08)

    une bouffée d'oxygène cosmique

  • #83

    josée (vendredi, 26 mars 2021 01:55)

    une chance qu'on reproduit pas notre inquiétude à avoir l'argent pour payer les factures une fois par mois, en inquiétude à avoir l'oxygène pour respirer une fois par seconde

  • #84

    Mimi (vendredi, 26 mars 2021 08:20)

    comme un test ou une mise à l'épreuve sur un doute parfois qu'il nous faut transmuter ou une action à mener pour enfin respirer

  • #85

    Josée (vendredi, 26 mars 2021 14:09)

    la peur paralyse le poumon mais inconsciemment, ce qui force au moins un minimum de ressaisissement par rapport à la peur pour la dépaniquer assez pour récupérer son poumon au moins quelques fois par minutes

  • #86

    Mimi (vendredi, 26 mars 2021 18:03)

    qui peut se décliner aussi en un envahissement qui tétanise au point de faire croire durant ce laps de temps, à sa glorieuse et suffocante possession... finale

  • #87

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 03:08)

    c'est dans ce court laps de temps entre l'inspir et l'expir que se déploie la vie

  • #88

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 08:51)

    ;-) ;-) ;-) combien il est bon de rire de soi-même... de bon matin ;-)

  • #89

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 08:59)

    être bon public de soi-même est plus réjouissant que le spectacle actuel qui ne vibre pas au même diapason

  • #90

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 09:05)

    lâcher prise n'est pas toujours facile... jusqu'à la constatation du comique de la situation

  • #91

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 09:08)

    rien n'est facile sous l'emprise et les désir de l'ego de tout contrôler, lâcher prise ce n'est pas abandonner, c'est donner le volant de notre véhicule au GPS éthérique qui sait mieux que nous où aller

  • #92

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 09:28)

    c'est accepter d'avancer en passant le relais dans la confiance du vide, sachant qui est aux commandes

  • #93

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 09:41)

    celui-ci qui est au commande qui ne peut ni nous tromper, ni nous désillusionner car zéro spiritualité dans ses communications

  • #94

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 09:53)

    communications claires et nettes sans fioriture, désarmant l'égo de tous superflus

  • #95

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 10:02)

    c'est ça, nul besoin d'un rénchérissement de mots ne produisant que des formes astralement trafiquées dans notre écran mental

  • #96

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 10:21)

    place aux mots vibratoires... retour à la source en entraînement au dépouillement astrale...

  • #97

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 10:27)

    nous avons besoin de plus en plus d'être connectées à des même longueurs d'ondes que soi et non plus à des radios de basses fréquences

  • #98

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 11:07)

    il semblerait que tout naturellement, les ondes fréquentielles deviennent si discordantes que les oreilles des deux bords ne peuvent en supporter les sons tant ils ne correspondent pas à la même longueur d'ondes... du fait, par trop d'interférences, les éloignements s'opèrent d'eux-mêmes

  • #99

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 11:13)

    un écosystème qui se gère seul en neutralisant, ou détruisant spontanément ce qui ne sert plus à notre évolution

  • #100

    Mimi (samedi, 27 mars 2021 11:45)

    depuis le GPS générateur de dépollution

  • #101

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 11:46)

    qui plus est émet une sonnerie très particulière dès qu'on s'écarte du sentier

  • #102

    josée (samedi, 27 mars 2021 13:02)

    notre sentier est très particulier parce que plus loin dans sa hauteur, le senti se peaufine et donne un sens plus vif de l'équilibre, de l'orientation et de notre intuition à distinguer le sentier au travers des pans de rocher

  • #103

    Edwige (samedi, 27 mars 2021 18:50)

    un sentier qui change de forme au fur et à mesure qu'on avance et qu'on ne reconnait pas au retour

  • #104

    Josée (samedi, 27 mars 2021 20:56)

    un sentier intriqué quantiquement avec nos yeux, les yeux et le sentier évoluant l'un par l'autre en dehors de toute logique mémorielle

  • #105

    Edwige (dimanche, 28 mars 2021 09:47)

    un sentier qui change avec la météo

  • #106

    josée (dimanche, 28 mars 2021 12:47)

    vivre librement sa promenade à l'intèrieur des conditions météorologiques changeantes

  • #107

    Mimi (dimanche, 28 mars 2021 14:42)

    et la capacité d'adaptation contrôle à volonté tous les climats météorologiques

  • #108

    josée (dimanche, 28 mars 2021 18:45)

    voici le choix qu'on a dans la vie : ou l'ego accepte l'existence de l'orage qui tombe en trombe sur sa petite peau frileuse, ou il se massacre l'humeur et se rajoute un second niveau d'orage

  • #109

    Edwige (dimanche, 28 mars 2021 19:50)

    l'ego sans négativité verra l'opportunité d'un gros orage comme une occasion de maitriser ses peurs et détruire quelques mémoires. L'autre ego, celui qui se laisse emporter par ses émotions fera chier tout les monde sur le sentier... celui-là on l'invite plus a randonner

  • #110

    josée (dimanche, 28 mars 2021 21:59)

    on reconnaît les amis à leur capacité de résilience existentielle

  • #111

    Edwige (lundi, 29 mars 2021 08:15)

    l'expérience aidant moins on a de relations toxiques autour de soi mieux on se porte, on ne se fait plus astraliser par eux car bien assez chargés de notre propre astralité

  • #112

    josée (lundi, 29 mars 2021 12:41)

    c'est par notre science qu'on décide de sortir d'une fréquentation, après quoi on découvre l'art de refermer la porte

  • #113

    Mimi (lundi, 29 mars 2021 13:17)

    un vent de liberté qui s'octroie le droit de ne plus se laisser polluer

  • #114

    josée (lundi, 29 mars 2021 15:22)

    le droit de ne plus être pollué est le seul vent de liberté qui puisse désormais vraiment nous oxygéner

  • #115

    Mimi (lundi, 29 mars 2021 17:17)

    et ho combien appréciable de le partager ce vent... cet air vibrant d'un même souffle libérateur

  • #116

    Edwige (mardi, 30 mars 2021 15:48)

    le vent de toutes les intempéries ne saurait remplacer ces vents solaires qui brûlent tout alentours ce qui ne nous sert plus

  • #117

    Mimi (mardi, 30 mars 2021 16:52)

    comme un écobuage... dirigé et contrôlé

  • #118

    Edwige (mardi, 30 mars 2021 17:21)

    les écobuages sont efficaces au sols s'ils ne polluent pas l'atmosphère et obscurcissent un ciel bleu en quelques secondes tout comme les chemtrails du reste

  • #119

    Mimi (mardi, 30 mars 2021 18:12)

    effectivement, autant ne pas en rajouter... les vents éthériques dans notre psyché devraient suffire à tout épurer et nous transporter pour nous maintenir jusqu'à notre double

  • #120

    Edwige (mardi, 30 mars 2021 18:17)

    les vents éthériques qui transportent dans leur sillons tous les parfums des intelligences réunies

  • #121

    josée (mardi, 30 mars 2021 19:02)

    parler avec transparence fait tomber bien des filtres qui chargeaient le mouvement de l'éther, au point où l'autre peut libérer son propre couloir d'énergie

  • #122

    Mimi (mardi, 30 mars 2021 19:09)

    un couloir d'énergie dans un couloir de temps... qui semble déjà si porteur à nos trois filtres qui s'éclairent et se complètent en laissant passer l'éther au fil des énergies traversantes

  • #123

    josée (mardi, 30 mars 2021 22:26)

    outre l'écran, outre le décalage de temps, entrer en conversation, afin de voir l'autre en train d'écrire, afin de voir la conversation elle même comme étant capable de s'ouvrir un corridor dans le mental, qu'ensemble, on peut parcourir, laissant les mots faire apparition l'un derrière l'autre

  • #124

    Edwige (mercredi, 31 mars 2021 05:15)

    ce qui s'ouvre dans le mental c'est bien un centre psychique qui devient l'autoroute, à autant de voie que nécessaire, pour accéder au mental et au double de l'autre qui nous envoie l'info dont on a besoin, elle affine notre expression personnelle la rendant tout simplement de plus en plus concise et fluide

  • #125

    josée (mercredi, 31 mars 2021 12:35)

    là où il n'y avait que continuité de notre substance floue, le senti éveillé découvre que s'ouvre une porte de communication mentale, dont le commutateur est la volonté

  • #126

    Mimi (mercredi, 31 mars 2021 19:07)

    la volonté, le " sesame " par lequel l'égo ouvre la voie au passage de la voix de son double cosmique

  • #127

    Edwige (mercredi, 31 mars 2021 19:31)

    ce sésame est un mot de passe dont on est sur qu'on ne l'oubliera pas quand il s'agira d'ouvrir cette voie

  • #128

    Mimi (mercredi, 31 mars 2021 21:43)

    et ce mot clé... "Volonté", permettra à l'égo qui en fait usage, d'accéder à l'ouverture et la découverte sur toute sa richesse qui lui aura été caché, son identité cosmique originel

  • #129

    Josée (mercredi, 31 mars 2021 22:46)

    dans la pauvreté d'esprit où on se traînait à la recherche d'un peu de richesse, on n'avait aucune idée qu'on faisait partie intégrante de ce qu'il y a de plus grand et réel comme richesse, partie de l'univers

  • #130

    Edwige (jeudi, 01 avril 2021 11:10)

    Au fur et a mesure de notre avancée, cette richesse universelle n'est plus en dehors de soi mais en soi, ne demandant qu'à refaire surface progressivement

  • #131

    josée (jeudi, 01 avril 2021 12:28)

    l'homme en mutation interne développe une identité qui foisonne, jaillit, culmine en lui et le fait jouir de grandes richesses en autant qu'il ne se les approprie pas

  • #132

    Edwige (jeudi, 01 avril 2021 15:02)

    la jouissance n'est pas mauvaise tant qu'elle ne se fait pas sur le dos des autres

  • #133

    josée (jeudi, 01 avril 2021 18:03)

    on ne peut être réel que dans la conscience du réel de l'autre

  • #134

    Mimi (jeudi, 01 avril 2021 20:34)

    ou bien... on ne peut être réel que dans la conscience réelle de l'autre ? car la conscience du réel de l'autre est elle réellement réelle ?

  • #135

    Edwige (vendredi, 02 avril 2021 06:20)

    il existe des apparences de conscience "réelle" qui ne sont que des attitudes du mental inférieur qui empêche d'être transparent avec ce mental

  • #136

    Mimi (vendredi, 02 avril 2021 09:36)

    tant de subtilités déterminantes au regard et aux oreilles d'un égo entraîné et avertit

  • #137

    Edwige (vendredi, 02 avril 2021 11:51)

    c'est le subtil qui peaufine la sensibilité du regard et des oreilles pour affiner l'ego qui devient clairsentant

  • #138

    Mimi (vendredi, 02 avril 2021 20:27)

    le clairsentant ressemble à la télépsychie... il me semble que cela se passe aussi bien à la verticale qu'à l'horizontale

  • #139

    Edwige (samedi, 03 avril 2021 02:05)

    il y a une nuance de taille en le vertical qui domine et l'horizontal qui égalise

  • #140

    Mimi (samedi, 03 avril 2021 14:17)

    L'esprit envoie l'énergie que le double transmet à l'égo, celui-ci interprète et devient l'agent de liaison dans sa communication

  • #141

    Edwige (samedi, 03 avril 2021 16:48)

    agent de liaison et de probation pour la réhabilitation du nouvel ego

  • #142

    Mimi (lundi, 05 avril 2021 10:20)

    jusqu'à l'intégration totale de son Moi cosmique

  • #143

    Edwige (mardi, 06 avril 2021 07:36)

    devenir sa totalité dans l'éther est supposé avoir intégré une conscience "réelle" et totale et non d'apparences ou factice

  • #144

    Mimi (mardi, 06 avril 2021 10:43)

    cela requière tout un travail d'intégration... quand et si celui-ci est réellement effectué ensuite la vibration parle d'elle-même...

  • #145

    Edwige (mardi, 06 avril 2021 11:41)

    vibration qui ne laisse aucun espaces ni interstices pour des mensonges que l'on peut se faire à soi-même

  • #146

    Mimi (mardi, 06 avril 2021 12:30)

    voilà bien un supra avantage lorsqu'on sait entendre ce mensonge et ainsi le reconnaître pour ce qu'il n'est pas de réel en soi... dans ce qu'il ne nous appartient pas...

  • #147

    Edwige (mercredi, 07 avril 2021 08:15)

    ce qui ne nous appartient pas ne devrait même pas nous effleurer l'esprit

  • #148

    Mimi (mercredi, 07 avril 2021 13:53)

    hé dire que l'égo doit passer son temps à faire le ménage sur tout se qui encombre son espace et lui nuit à lui-même comme à autrui... que d'énergies abusivement détournées

  • #149

    Edwige (mercredi, 07 avril 2021 18:17)

    on se fait abuser par tous les moyens de détournements astraux de notre attention et vigilance

  • #150

    Mimi (mercredi, 07 avril 2021 21:25)

    aidant au renforcement de notre centricité, seul rempart contre toutes adversités

  • #151

    Edwige (jeudi, 08 avril 2021 07:04)

    l'adversité reconnue comme subjective à l'ego qui craint les mises en vibrations que l'autre peut provoquer dans notre mer tranquille